Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 575,61
    +382,57 (+0,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 382,77
    +51,88 (+3,90 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Al-Hilal: un ami de Neymar donne les raisons de sa signature en Arabie saoudite

Al-Hilal: un ami de Neymar donne les raisons de sa signature en Arabie saoudite

Comme d'autres cet été, Neymar a pris la direction de l'Arabie saoudite. Transféré du PSG à Al-HIlal contre 90 millions d'euros, l'attaquant brésilien a signé un contrat de deux ans avec sa nouvelle équipe. Dans un entretien pour ESPN, Gabriel, ancien joueur et ami du numéro 10, est revenu sur le choix de la star.

"Ce qu'il m'a dit, c'est: je suis heureux, je vais élever ma fille ici, je vais passer un peu de temps avec ma famille ici en Arabie Saoudite, et puis je verrai ce qui se passera, a confié Gabriel à propos de Neymar. Là-bas, il sera loin de toute cette pression, de tout ça, bien sûr, aujourd'hui, avec les réseaux sociaux."

"Pas qu'une question d'argent, même si ça compte"

L'ancien latéral droit Gabriel Rodrigues dos Santos, dit "Gubela", qui a effectué sa carrière principalement au Brésil, estime qu'il ne s'agit "pas que d'une question d'argent" pour son ami même si "ça compte pour lui".

PUBLICITÉ

"Je veux que tout le monde se mette dans sa situation, parce que dans la situation de quelqu'un d'autre, il est facile de dire 'je n'irai jamais', a déclaré l'homme de 42 ans. Puis une mer d'argent se déverse devant vous en vous disant 'allez, deux ans'. C'est très compliqué de prendre cette décision, même si elle semble facile."

Pour Gabriel, après deux années en Arabie saoudite, Neymar voudra revenir en Europe mais pourrait aussi se laisser tenter par la MLS ou un retour au Brésil. Le principal intéressé aura 33 ans à l'issue de son bail avec Al-Hilal. "Pendant ces deux ans, il va continuer à jouer, à se faire un nom et à faire plaisir au monde du football", a résumé Gabriel pour qui son ami a encore "beaucoup" à donner sur les terrains.

Présenté samedi dernier à son nouveau public, Neymar ne connaît pas encore la date de ses débuts avec son nouveau club. Jugé blessé par son entraîneur Jorge Jesus, l'international brésilien a néanmoins été convoqué par la Seleçao pour le rassemblement de septembre. Pour la plus grande incompréhension du technicien portugais, pour qui le joueur doit d'abord se remettre physiquement avant de penser à jouer.

Article original publié sur RMC Sport