Marchés français ouverture 1 h 21 min
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 633,46
    +391,25 (+1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,2102
    +0,0019 (+0,16 %)
     
  • HANG SENG

    29 492,88
    +630,11 (+2,18 %)
     
  • BTC-EUR

    30 314,47
    +141,48 (+0,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    721,03
    -14,12 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     

Voici Airspeeder, la startup qui veut organiser des courses de voitures volantes dans un futur proche

·2 min de lecture

Si l'on en croit la science-fiction des années 1960, nous devrions aujourd'hui prendre nos repas sous forme de pilules, vivre dans une société saine et heureuse, avoir des robots majordomes et des voitures volantes pour nous emmener au travail et puis nous ramener chez nous. Ce n'est pas exactement le cas, mais ce dernier point est plus proche de la réalité que vous ne le pensez. Alors qu'une myriade de concepts de voitures volantes sont révélés chaque année, un projet appelé Airspeeder semble plus proche du ciel que la plupart.

Matt Pearson, PDG d'Airspeeder, a révélé le projet avec une maquette réaliste mais malheureusement creuse du dernier prototype au Goodwood Festival of Speed en 2019. Son idée est simple : créer la première série de courses de voitures volantes, et laisser les autres s'occuper de créer les versions "route". Airspeeder, fondé en 2016, est là pour être glamour et montrer au monde que, non seulement les voitures volantes sont réelles, mais qu'elles arriveront bientôt. Business Insider US s'est entretenu avec Matt Pearson sur l'état actuel d'Airspeeder et sur la proximité de courses de voitures volantes.

A lire aussi — 8 'voitures volantes' qui s'apprêtent à faire décoller le marché de la mobilité urbaine

"Airspeeder est la première course de voitures volantes électriques au monde", s'enthousiasme Matt Pearson. "Maintenant que nous passons des voitures au sol aux voitures volantes, la course est vraiment le catalyseur qui stimule l'industrie et qui permet d'obtenir un produit que tout le monde pourra apprécier. Ce n'est pas seulement un projet d'innovation, mais il s'agit de créer une course qui, en fin de compte, fournira des véhicules pour tout le monde".

Alors que de nombreux constructeurs, tant dans le domaine de l'automobile que dans celui de l'aéronautique, s'engagent dans la construction de voitures volantes, ils sont confrontés à des défis importants en matière de certification et de réglementation. Matt Pearson considère le travail d'Airspeeder (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

WhatsApp chercher à rassurer ses utilisateurs qui se tournent vers Signal et Telegram
General Motors veut concevoir une voiture volante de la marque Cadillac
Après Twitter et Facebook, YouTube suspend la chaîne de Donald Trump pour 'au moins 7 jours'
Baby boomers, Millennials, Gen Z... les 5 applis préférées des Français par génération
Nouvelles règles de WhatsApp : l'appli Telegram revendique des millions d'inscriptions