Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    52 920,11
    +445,41 (+0,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 207,63
    +9,06 (+0,76 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

Airbus reprend de la hauteur sur les livraisons d’avions, 119 nouvelles commandes en octobre

Pixabay

Airbus espère atteindre son objectif de livraisons d'avions et honorer les promesses faites à tous ses clients. L'avionneur européen a livré en octobre 71 appareils commerciaux, ce qui constitue une remontée en cadence par rapport aux deux mois précédents, et engrangé 119 commandes, a annoncé mardi l'avionneur européen, en butte à des difficultés d'approvisionnement. Depuis le début de l'année, le géant industriel a livré 559 avions, et il lui reste deux mois pour parvenir aux 720 annuels promis à ses clients, soit un rythme mensuel d'un peu plus de 80 unités. Le mois d'octobre a toutefois marqué une nette amélioration par rapport aux 55 aéronefs de septembre et aux 52 d'août.

Les livraisons constituent un indicateur fiable de la rentabilité dans l'aéronautique, car les compagnies aériennes paient la majeure partie de la facture au moment où elles prennent possession des avions. Airbus est engagé dans une complexe montée en cadence, visant à passer la production d'A320 de 40 appareils mensuels pendant la pandémie à 75 exemplaires par mois à l'horizon 2026. Mais ces ambitions se heurtent à des goulets d'étranglement chez ses fournisseurs. Le motoriste Safran, invoquant des difficultés chez les «forgerons et les fondeurs», a concédé le 27 octobre qu'il ne pourrait pas atteindre son objectif annuel de livrer 1 700 moteurs LEAP, équipant environ 60% des appareils de la gamme A320neo, et parviendrait à un nombre de 50 à 100 unités inférieur.

Les compagnies aériennes multiplient les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Electricité : près de 100 000 euros de factures, la boulangerie en appelle à l'Etat
Retard, panne, annulation… le calvaire de passagers d'un vol Luxair
Airbus reprend de la hauteur sur les livraisons d’avions, 119 nouvelles commandes en octobre
CAC 40 : la Bourse de Paris en baisse, la Fed en ligne de mire
CAC 40 : la Bourse de Paris en baisse, la Fed en ligne de mire