Marchés français ouverture 8 h 30 min
  • Dow Jones

    31 391,52
    -143,99 (-0,46 %)
     
  • Nasdaq

    13 358,79
    -230,04 (-1,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 408,17
    -255,33 (-0,86 %)
     
  • EUR/USD

    1,2092
    +0,0032 (+0,27 %)
     
  • HANG SENG

    29 095,86
    -356,71 (-1,21 %)
     
  • BTC-EUR

    39 881,96
    -856,28 (-2,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    957,46
    -29,19 (-2,96 %)
     
  • S&P 500

    3 870,29
    -31,53 (-0,81 %)
     

Un Airbus endommagé dans une attaque de drones

·2 min de lecture

Une attaque de drones contre l’aéroport saoudien d’Abha, près de la frontière avec le Yemen, a endommagé, mercredi 10 février, un Airbus de la compagnie low cost Flyadeal, rapportent Reuters et Air Journal. Fort heureusement, personne n'a été blessé. Cette attaque contre le site serait à mettre au compte des rebelles Houtis.

Ces derniers auraient lancé quatre drones sur l'aéroport, touchant au passage un A320neo, immatriculé H-ZFAB, de Flyadeal. Comme en témoigne une photo postée sur les réseaux sociaux, l'arrière du fuselage de l'appareil a été percé, déclenchant un début d'incendie. Fort heureusement, celui-ci a rapidement pu être maîtrisé. L'avion, en provenance de Dammam (Arabie Saoudite), venait d'atterrir, à vide. Il s'agit du premier des 30 A320neo reçu en août dernier, précise Air Journal.

>> A lire aussi - Atterrissage mouvementé d'un avion au Bourget

Un porte-parole des rebelles, Yahya Sarea, a confirmé que quatre drones avaient été utilisés dans une attaque qui a frappé l'aéroport d'Abha, dans le sud de l'Arabie Saoudite, mercredi après-midi. Le mouvement houthi du Yémen lance régulièrement des drones et des missiles en Arabie Saoudite, que Riyad affirme réussir à intercepter. Certains ont déjà atteint l'aéroport international d'Abha, situé à environ 120 km de la frontière avec le Yémen.

"La tentative de cibler l’aéroport d’Abha est un crime de guerre et met la vie des voyageurs civils en danger", a dénoncé dans un communiqué la coalition. Mais Yahya Sarea a affirmé que cette attaque était en réponse aux frappes aériennes et autres actions de la coalition au Yémen. Plus tôt mercredi, la coalition a indiqué avoir intercepté et détruit deux drones armés lancés par les Houthis vers des civils en Arabie Saoudite.

>> A lire aussi - Les voyages en avion seraient bien plus contagieux qu'on ne le pense

La coalition militaire dirigée par l'Arabie Saoudite est intervenue au Yémen en 2015, soutenant les forces gouvernementales combattant les Houthis. Les responsables (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Croissance, dollar, inflation, Fed… les matières premières ont un énorme potentiel, pour JPMorgan
Covid-19 : un médicament anti-inflammatoire réduit le risque de décès, selon une étude
Instagram a fermé le compte du neveu de l’ex-président Kennedy, anti-vaccin
Microsoft pourrait avaler Pinterest pour un montant colossal
Monoprix : des élus CGT accusés de blocage condamnés par la justice