La bourse ferme dans 7 h 35 min
  • CAC 40

    6 542,47
    +14,15 (+0,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 760,02
    +3,96 (+0,11 %)
     
  • Dow Jones

    33 980,32
    -171,69 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0161
    -0,0020 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 776,30
    -0,40 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    23 055,60
    -603,77 (-2,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    557,24
    -15,58 (-2,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,87
    -0,24 (-0,27 %)
     
  • DAX

    13 690,62
    +63,91 (+0,47 %)
     
  • FTSE 100

    7 501,95
    -13,80 (-0,18 %)
     
  • Nasdaq

    12 938,12
    -164,43 (-1,25 %)
     
  • S&P 500

    4 274,04
    -31,16 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • HANG SENG

    19 712,37
    -210,08 (-1,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,2024
    -0,0027 (-0,23 %)
     

Airbus : une compagnie européenne achète plusieurs dizaines d'avions

C’est une commande conséquente pour Airbus. Le transporteur britannique IAG, maison mère de British Airways et Iberia notamment, a annoncé jeudi la commande de 37 avions de la famille A320neo à l’avionneur européen, pour un prix catalogue compris entre 4,44 milliards et 5,18 milliard de dollars.

Douze avions correspondent à des options annoncées en août 2013 tandis que 25 sont des nouvelles commandes, indique IAG dans un communiqué. Le groupe précise qu’il s’agira d’A320neo et A321neo mais que le nombre d’appareils de chaque type « sera décidé plus près des dates de livraison », prévues entre 2025 et 2028.

La commande est assortie d’une option pour 50 avions supplémentaires, a précisé IAG, qui doit publier vendredi son résultat du premier semestre et dit avoir négocié une « remise substantielle » par rapport au prix catalogue. Le transporteur avait déjà annoncé en juin l’achat de onze avions A320neo et trois A321neo, au prix catalogue de 1,7 milliard de dollars.

L’ajout de ces avions de dernière génération « plus économes en carburant est une étape importante vers le respect par IAG de ses engagements climatiques », a fait valoir le groupe dans son communiqué.

Le secteur aérien a été l’un des plus durement touchés par la pandémie de Covid-19 qui a paralysé le trafic mondial pendant des mois. La demande redécolle à présent et IAG avait indiqué début mai anticiper un retour à la rentabilité à partir du deuxième trimestre, prévoyant de monter en puissance à l’approche de la saison (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Airbus déçoit, l’action plonge : le conseil Bourse du jour
EDF enregistre une perte d'une ampleur exceptionnelle au premier semestre
Stellantis dégage une marge record au premier semestre mais reste prudent pour le reste de l'année
Getir se sépare de plusieurs centaines d'employés sans plan de licenciement
Fnac Darty affiche une légère perte au premier semestre 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles