La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,65
    -48,00 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,54
    -35,31 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,16 (+1,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,1925
    -0,0054 (-0,45 %)
     
  • Gold future

    1 698,20
    -2,50 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    40 603,24
    +868,47 (+2,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    982,93
    +39,75 (+4,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,28
    +2,45 (+3,84 %)
     
  • DAX

    13 920,69
    -135,65 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    6 630,52
    -20,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,68 (+1,55 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3827
    -0,0067 (-0,48 %)
     

Airbus annonce une perte nette de 1,1 milliard d'euros en 2020

·2 min de lecture

La perte nette annoncée par Airbus en 2020 est de 1,1 milliard d'euros. Le constructeur aéronautique limite tout de même la casse malgré la déconfiture du secteur aérien sous l'effet de l'épidémie de Covid-19. Avec un trafic aérien mondial en berne et les compagnies aériennes clientes financièrement exsangues, l'avionneur a vu son chiffre d'affaires reculer de 29%, à 49,9 milliards d'euros. Cela reflète le "marché difficile qui impacte l'activité avions commerciaux", juge le groupe, qui en 2020 a livré 566 appareils, un tiers de moins de l'année précédente.

Signe que l'avionneur européen ne s'attend pas à un rebond immédiat du marché, Airbus prévoit en 2021 de livrer le "même nombre d'avions commerciaux qu'en 2020". "Les résultats 2020 témoignent de la résilience d’Airbus dans la crise la plus sévère qu'ait connue l’industrie aérospatiale", estime son président exécutif Guillaume Faury, cité dans le communiqué."De nombreuses incertitudes subsistent pour notre industrie en 2021, car la pandémie continue d’impacter nos vies, nos économies et nos sociétés", ajoute-t-il.

>> A lire aussi - Boeing contre Airbus : un partenariat de courte durée

Comme l'an passé, le groupe indique qu'il ne proposera donc pas de dividende pour l'année 2020. L'avionneur européen s'en tire toutefois mieux que son concurrent Boeing. Le géant américain a essuyé une perte de 11,9 milliards de dollars en 2020, plombé par les déboires du 737 MAX et le retards des premières livraisons du 777X à fin 2023. La perte nette d'Airbus est légèrement inférieure à celle de l'an passée, marquée par une amende de 3,6 milliards d'euros dans une affaire de corruption.

En dépit de livraisons en berne, Airbus a réussi à dégager un bénéfice opérationnel ajusté de 1,7 milliard d'euros et prévoit 2 milliards pour 2021. Mais plusieurs charges conduisent à la perte finale: Airbus a provisionné 1,2 milliard d'euros pour financer son plan de restructuration et enregistré 385 millions de coûts liés à la fin du programme de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Perte massive pour Air France-KLM en raison du Covid-19
Des paquebots à voile pourraient bientôt sortir de Saint-Nazaire
La démolition spectaculaire d'un ancien casino de Donald Trump
Le Boeing 737 MAX de retour dans le ciel européen
"Pour Amazon, on peut parler d'une certaine phobie fiscale" selon Benoît Berthelot