Publicité
La bourse ferme dans 5 h 4 min
  • CAC 40

    7 533,27
    -174,75 (-2,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 855,17
    -80,33 (-1,63 %)
     
  • Dow Jones

    38 647,10
    -65,11 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0694
    -0,0048 (-0,45 %)
     
  • Gold future

    2 339,70
    +21,70 (+0,94 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 550,75
    -462,26 (-0,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 423,70
    +5,83 (+0,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,34
    -0,28 (-0,36 %)
     
  • DAX

    18 048,72
    -216,96 (-1,19 %)
     
  • FTSE 100

    8 125,39
    -38,28 (-0,47 %)
     
  • Nasdaq

    17 667,56
    +59,12 (+0,34 %)
     
  • S&P 500

    5 433,74
    +12,71 (+0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2709
    -0,0052 (-0,41 %)
     

Un Airbus évacué d'urgence juste avant le décollage, des manutentionnaires blessés

Adrian Pingstone/Wikimedia Commons

Tout comme Boeing, Airbus est également touché par des incidents sur ses appareils. Samedi 8 juin, un Airbus A319 de la compagnie British Airways a dû rester sur le tarmac de l’aéroport international de Stuttgart alors qu’il allait décoller, a appris France 3 Occitanie en se basant sur une information du site allemand Zeitungsverlag Waiblingen. Peu après 22 heures, l’appareil qui devait se rendre à Londres a dû être évacué. Au total, 93 passagers et six membres d’équipage ont dû quitter en urgence l’avion.

Selon les informations du Frankfurter Allgemeine Zeitung, un détecteur de fumée a déclenché une alarme. Un défaut hydraulique d’une trappe de chargement aurait été détecté selon les médias allemands, ce qui aurait entraîné une fuite d’huile. Alors qu’ils étaient à la recherche de la fuite, cinq manutentionnaires ont été blessés en ouvrant la trappe. Ils auraient reçu des projections d’huile. Quatre d’entre eux ont dû être transportés à l’hôpital pour des blessures légères et ont effectué des examens plus approfondis.

En revanche, aucun passager ni membre d’équipe n’a été blessé. Sur place, d’importants moyens ont été déployés, avec 33 véhicules de pompiers et de services de secours. Au total, une centaine de personnes étaient présentes sur le tarmac aux côtés de forces de l’ordre. L’opération a duré un peu plus d’une heure et quarante minutes. Le montant des dégâts n’a pas encore été chiffré. Le trafic aérien a repris normalement par la suite. Fin mars, un Airbus A330 de la compagnie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici le classement des touristes les plus dépensiers
Des scientifiques mettent au point une technique qui pourrait prévenir la récidive de cancers
Chanel : la boutique des Champs-Elysées attaquée à la voiture bélier, les braqueurs en fuite
Pourquoi le prix du café a explosé
Le train, un mode de transport «trop cher et pas assez flexible» selon la Fédération des usagers