La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 962,57
    -95,95 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    14 778,43
    +117,86 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1853
    +0,0027 (+0,23 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • BTC-EUR

    34 111,95
    +1 770,11 (+5,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    943,10
    +13,17 (+1,42 %)
     
  • S&P 500

    4 405,70
    +4,24 (+0,10 %)
     

Airbnb suspend une hôte qui a refusé un couple parce qu'il était vacciné

·2 min de lecture

La propriétaire prétendait que le vaccin entraînait la transmission du Covid aux personnes non vaccinées. 

Une super-hôtesse Airbnb a été suspendue par la plateforme après avoir refusé d'héberger un couple d'Australiens. La raison? Les deux voyageurs étaient vaccinés. La propriétaire de la location, située dans le sud-est de l'Australie, a avancé des arguments basés sur de fausses informations, précise Newsweek. 

Steve Carey et sa compagne n'avaient reçu que la première dose d'un des vaccins anti-Covid lorsqu'ils cherchaient à réserver un séjour dans la région de Victoria. Mais, après que leur hôte Airbnb leur a demandé s'ils avaient été vaccinés, celle-ci leur a dit qu'elle ne pouvait pas les accepter, leur citant une raison totalement fausse. Selon elle, le vaccin entraînerait la transmission du Covid-19 aux personnes non vaccinées. 

«Je n'accepte aucune personne vaccinée à cause des rapports d'effets indésirables, a-t-elle déclaré à Steve Carey. Il se transmet également aux personnes non vaccinées et les rend malades. J'ai bien peur que ce soit beaucoup trop expérimental à ce stade, et je dois protéger mes autres locataires. Je suis vraiment désolée de ce désagrément.» Le couple a signalé l'incident à Airbnb, mais un membre du personnel d'assistance leur a répondu que les hôtes pouvaient refuser des invités en fonction de leur statut vaccinal, car aucune règle dans les conditions générales de l'entreprise ne l'interdit. 

Une réaction un peu tardive

Cependant, quelques jours plus tard, Airbnb a annoncé avoir enquêté sur cette affaire et suspendu l'hôtesse, indique The Guardian. «Ayant terminé notre enquête sur cette affaire, nous avons suspendu l'annonce en question, a déclaré Derek Nolan, responsable des relations publiques d'Airbnb en Australie. Il est important que chacun suive de près les... 

Lire la suite sur Slate.fr.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles