La bourse est fermée

Air Liquide: une fin d'année boursière en fanfare ?

(CercleFinance.com) - L'action Air Liquide a marqué aujourd'hui un nouveau record historique à près de 128 euros. Ce grand nom de la cote parisienne très apprécié des petits porteurs est bien parti pour terminer l'année sur une hausse de 30%, faisant ainsi un peu mieux que le CAC 40. En attendant l'hydrogène, volumes et prix se portent bien.

Certes, une 'techno' comme STMicro, Airbus ou les grands noms du luxe ont progressé bien davantage depuis le dernier réveillon. Mais sans faire de bruit, la valeur industrielle très classique qu'est Air Liquide rappelle qu'elle n'a pas, pour autant, perdu de son intérêt.

Quelles en sont les dernières nouvelles ? La croissance organique des ventes du géant français des gaz industriels et médicaux, qui a désormais avalé l'américain Airgas, a atteint 3,5% au 3e trimestre, 'en dépit d'un environnement économique moins favorable'. Un niveau comparable à celui de l'allemand Linde (4%), qui est en train d'intégrer un autre grand nom américain du secteur, Praxair. Bref, ces deux groupes européens devenus plus américains affichent des performances proches.

Quid du dernier grand acteur coté du secteur, l'américain Air Products ? Durant le dernier trimestre de son exercice décalé, qui correspond au 3e trimestre calendaire, il a fait état d'une hausse de ses volumes de 5% grâce notamment à l'accroissement de ses capacités de production. Mais aussi d'un effet prix positif de 3%, contre 2% pour Linde sur la même période.

A noter : l'expression 'higher pricing' ('relèvement des prix') revient pas moins de 11 fois dans le communiqué publié par Air Products le 7 novembre dernier. Alors que tel n'est le cas qu'une fois dans celui de Linde, et encore : à propos de l'Europe et non de l'Amérique du Nord.

A long terme, le pari sur l''hydrogène-énergie' pourrait, peut-être, constituer un puissant relais de croissance pour ces trois grands groupes. En attendant et après l'absorption de deux grands acteurs américains (Airgas et Praxair) sur trois, Linde, Air Products et Air Liquide évoluent sur un marché plus concentré qui leur permet de jouer davantage sur les prix.

EG

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.