La bourse ferme dans 3 h 38 min
  • CAC 40

    6 716,10
    -60,15 (-0,89 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 065,33
    -44,18 (-1,08 %)
     
  • Dow Jones

    35 135,94
    +236,60 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1358
    +0,0065 (+0,58 %)
     
  • Gold future

    1 794,70
    +9,50 (+0,53 %)
     
  • BTC-EUR

    51 202,09
    +606,04 (+1,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 475,04
    +46,11 (+3,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,09
    -1,86 (-2,66 %)
     
  • DAX

    15 114,14
    -166,72 (-1,09 %)
     
  • FTSE 100

    7 058,37
    -51,58 (-0,73 %)
     
  • Nasdaq

    15 782,83
    +291,18 (+1,88 %)
     
  • S&P 500

    4 655,27
    +60,65 (+1,32 %)
     
  • Nikkei 225

    27 821,76
    -462,16 (-1,63 %)
     
  • HANG SENG

    23 475,26
    -376,98 (-1,58 %)
     
  • GBP/USD

    1,3333
    +0,0021 (+0,16 %)
     

Air Liquide : 3ème trimestre 2021 :

·37 min de lecture
  • Croissance soutenue des ventes

  • Forte dynamique des projets de développement dans la transition énergétique et l'Électronique

PARIS, October 22, 2021--(BUSINESS WIRE)--Regulatory News:

Air Liquide (Paris:AI):

Chiffres clés (en millions d'euros)

T3 2021

2021/2020
publié

2021/2020
comparable (a)

Chiffre d’affaires Groupe

5 834

+ 17,2 %

+ 7,1 %

dont Gaz & Services

5 585

+ 16,9 %

+ 6,5 %

dont Ingénierie & Construction

81

+ 36,9 %

+ 35,1 %

dont Marchés Globaux & Technologies

168

+ 16,9 %

+ 15,9 %

(a) Variation hors effets de change, d’énergie (gaz naturel et électricité) et de périmètre significatif, voir réconciliation en annexe.

Commentant l’activité du 3ème trimestre 2021, Benoît Potier, Président-Directeur Général du Groupe Air Liquide a déclaré :

« Le troisième trimestre confirme la poursuite de la croissance des ventes observée au premier semestre. Toutes les activités sont en progression, qu’il s’agisse des Gaz & Services dans toutes les régions du monde, de l’Ingénierie & Construction ou encore des Marchés Globaux & Technologies, dans un environnement de marché plus porteur.

Les ventes du troisième trimestre s’élèvent à plus de 5,8 milliards d’euros, soit + 17,2 % en variation publiée et + 7,1 % en comparable. Cette bonne performance illustre le bon positionnement du Groupe sur ses marchés et la robustesse de son modèle économique dans un contexte de forte hausse des prix de l’énergie.

Au sein des Gaz & Services, qui représentent 96 % du chiffre d’affaires, l’activité est particulièrement soutenue par le dynamisme de l'Électronique, la poursuite de la reprise dans l’Industriel Marchand et la bonne tenue des activités Santé. La mobilisation des équipes au service de la lutte contre la pandémie est restée importante ce trimestre dans plusieurs régions du monde, notamment pour la fourniture d’oxygène médical. Sur le plan géographique, les niveaux d’activité sont particulièrement soutenus dans les zones Amériques et Europe et plus contrastés en Asie.

Le Groupe poursuit sa dynamique d’amélioration de la marge opérationnelle, portée par des efficacités opérationnelles de 314 millions d’euros sur les 9 premiers mois, en ligne avec l’objectif annuel de plus de 400 millions d’euros, et une gestion active des prix tenant compte du contexte d’inflation. Le cash flow demeure élevé à plus de 23 % des ventes hors effet énergie.

Les opportunités d’investissement à 12 mois se renforcent à 3,3 milliards d’euros, et plus de 40% sont relatives à la transition énergétique. Dans ce contexte, le Groupe a approuvé ce trimestre près de 900 millions d’euros d’investissement, notamment en Grande Industrie et Électronique. Un tiers des décisions dinvestissements industriels contribueront à la transition énergétique. Solide et diversifié, le portefeuille de projets en cours d’exécution à 3,1 milliards d’euros, est particulièrement prometteur pour la croissance future.

Fidèle à son modèle de croissance qui combine performance financière et performance sociétale, Air Liquide a multiplié ce trimestre les initiatives en faveur de l’hydrogène comme solution clef face au réchauffement climatique.

En 2021, Air Liquide est confiant dans sa capacité à augmenter à nouveau sa marge opérationnelle et à réaliser une croissance du résultat net récurrent1, à taux de change constant. »

Faits marquants du 3ème trimestre 2021

  • Hydrogène et transition énergétique :

    • Nombreux partenariats pour développer l’hydrogène et décarboner l’industrie :

      • Lancement le 1er octobre avec TotalEnergies, VINCI et plusieurs entreprises internationales du plus grand fonds mondial dédié aux infrastructures d’hydrogène décarboné.

      • Protocole d’accord avec Borealis, Esso S.A.F., TotalEnergies et Yara International ASA pour développer une infrastructure de captage et stockage du CO2 qui contribuera à la décarbonation du bassin industriel normand.

      • Projet de coopération avec TotalEnergies pour décarboner la production d’hydrogène sur la plate-forme de TotalEnergies en Normandie.

      • Partenariat avec Airbus et VINCI Airports pour développer l’usage de l’hydrogène et accélérer la décarbonation du secteur aérien.

      • Projet de construction en Allemagne d’une unité de production d’hydrogène renouvelable de taille industrielle qui sera reliée à l’infrastructure locale existante de canalisations d’Air Liquide.

      • Projet d’investissement d’une unité de grande taille de production d’hydrogène et de monoxyde de carbone intégrant un recyclage du CO2.

    • Signature d’un contrat d’achat à long terme d’électricité renouvelable en Belgique pour réduire l'empreinte carbone de nos unités de production.

    • Renforcement du soutien à Energy Observer en devenant pour quatre ans partenaire principal de ce navire-laboratoire qui témoigne du rôle clef de l’hydrogène dans la transition énergétique.

    • Fourniture d’équipements et services pour la plus grande station hydrogène au monde à Pékin, en Chine.

    • Contrat de long terme avec Shagang en Chine pour la construction et l’exploitation d’une unité de gaz de l’air bas carbone.

  • Santé :

    • Poursuite de la mobilisation des équipes dans la lutte contre la pandémie, partout dans le monde.

  • Corporate :

    • Lancement avec succès d’une émission obligataire à long terme de 500 millions d’euros.

Le chiffre d’affaires du Groupe s’établit à 5 834 millions d’euros au 3ème trimestre 2021. L'activité s’inscrit dans le dynamisme du premier semestre avec une progression des ventes de + 7,1 % en comparable par rapport au 3ème trimestre 2020 et d’environ + 6 % par rapport au 3ème trimestre 20192. Les ventes consolidées de l’Ingénierie & Construction progressent de + 35,1 % par rapport à un niveau d’activité ralenti du fait de la pandémie en 2020. L’activité Marchés Globaux & Technologies poursuit sa croissance à deux chiffres, avec des ventes en hausse de + 15,9 % au 3ème trimestre, soutenues par un marché du biogaz dynamique et des ventes d’équipements pour la mobilité hydrogène. L'effet énergie est particulièrement important ce trimestre à + 8,9 %, auquel s’ajoutent des effets positifs de change (+ 0,5 %) et de périmètre significatif (+ 0,7 %). Ainsi, le chiffre d’affaires publié du Groupe affiche une très forte hausse de + 17,2 %.

Le chiffre d’affaires Gaz & Services du 3ème trimestre 2021 atteint 5 585 millions d’euros, en progression de + 6,5 %, confirmant la croissance dynamique du 1er semestre malgré un effet de comparaison moins favorable. Le chiffre d’affaires publié du 3ème trimestre de l’activité Gaz & Services est en augmentation de + 16,9 %, bénéficiant d’un fort effet énergie (+ 9,3 %) et des effets positifs de change (+ 0,4 %) et de périmètre significatif (+ 0,7 %).

  • Le chiffre d’affaires Gaz & Services de la zone Amériques s’établit à 2 144 millions d’euros au 3ème trimestre, en augmentation de + 8,2 %. Les ventes de la Grande Industrie, en hausse de + 7,4 %, bénéficient d’une demande forte et de la montée en puissance de nouvelles unités. La reprise se poursuit en Industriel Marchand avec un chiffre d'affaires en hausse de + 7,5 %. Les ventes de l’Électronique progressent de + 6,6 % dans un marché dynamique. Enfin, la Santé, en croissance de + 14,5 %, reste fortement impliquée dans la lutte contre la pandémie.

  • En croissance de + 5,8 % au 3ème trimestre, le chiffre d’affaires de la zone Europe atteint 2 038 millions d’euros. Les ventes de la Grande Industrie, en amélioration de + 7,6 %, bénéficient d’une forte demande dans les secteurs de la Sidérurgie et de la Chimie et de volumes en hausse dans le Raffinage. En Industriel Marchand (+ 7,2 %), la reprise des ventes est dynamique dans l’ensemble des marchés et des pays. Le chiffre d’affaires de la Santé progresse (+ 2,6 %) malgré des ventes de respirateurs exceptionnellement fortes au 3ème trimestre 2020 en lien avec la pandémie ; il est soutenu par des ventes importantes d’oxygène médical aux hôpitaux et par une activité dynamique dans les soins à domicile.

  • Le chiffre d’affaires en Asie-Pacifique s’établit à 1 197 millions d’euros et progresse de + 4,1 % au 3ème trimestre. La Grande industrie (- 5,5 %) est affectée par les mesures de contrôle de l’énergie en Chine et par des arrêts clients pour maintenance. En Industriel Marchand, la croissance des ventes se poursuit (+ 8,3 %), soutenue par la forte activité en Chine et la reprise dans le reste de l’Asie. L’Électronique (+ 10,8 %) bénéficie d’un marché très dynamique avec une croissance à deux chiffres des ventes de gaz vecteurs et un chiffre d’affaires élevé en Équipements et Installations.

  • Le chiffre d’affaires de la zone Moyen-Orient et Afrique est en croissance de + 10,4 % à 206 millions d’euros au 3ème trimestre. La reprise des ventes d'hydrogène se poursuit en Arabie Saoudite, soutenue par la demande des clients dans le bassin de Yanbu. Les volumes de gaz de l’air sont en forte hausse avec la 1ère contribution des 16 unités de Sasol dont l’acquisition a été finalisée en juin, les ventes étant reportées dans le périmètre significatif et donc exclues de la croissance comparable. En Industriel Marchand, les ventes continuent leur progression et sont supérieures à leur niveau du 3ème trimestre 2019. L'activité Santé reste très dynamique avec des fournitures importantes d’oxygène médical dans les pays affectés par la pandémie.

Les ventes de la Grande Industrie augmentent de + 3,4 % en dépit des mesures de contrôle de l’énergie en Chine affectant certains clients. L’activité Industriel Marchand poursuit sa reprise (+ 7,5 %), avec des ventes de gaz supérieures à leur niveau de 2019 et une accélération significative de l’effet prix. La croissance des ventes de l’activité Santé reste forte à + 6,2 % malgré une base de comparaison 2020 très élevée. Enfin, l’activité Électronique présente une croissance de + 10,4 % dans un marché très dynamique.

Le chiffre d’affaires consolidé de l’Ingénierie & Construction s’établit à 81 millions d’euros au 3ème trimestre, en croissance de + 35,1 %.

Les ventes de l’activité Marchés Globaux & Technologies progressent de + 15,9 % à 168 millions d’euros au 3ème trimestre. L’activité Biogaz reste très dynamique, avec la montée en puissance de nouvelles unités et des effets prix importants liés à la hausse des prix de l’énergie. Le chiffre d’affaires inclut également des ventes de stations de remplissage pour la mobilité hydrogène en Asie.

Les efficacités s’élèvent à 314 millions d’euros sur les neufs premiers mois de l’année, en légère hausse de + 0,9 % par rapport à 2020, ce qui est en ligne avec l’objectif annuel fixé à plus de 400 millions d’euros.

La capacité d’autofinancement s’élève à 3 701 millions d’euros à fin septembre 2021, en hausse de + 1,4 %, et de + 4,6 % hors effet de change. Elle s’établit à un niveau élevé de 22,2 % des ventes et de 23,4 % des ventes hors effet énergie. Après prise en compte de la variation du besoin en fonds de roulement, le flux net de trésorerie généré par les activités opérationnelles progresse de + 5,1 % et de + 7,9 % hors effet de change.

Les décisions d’investissement industriel s’élèvent à 866 millions d’euros au 3ème trimestre et à plus de 2,2 milliards d’euros depuis le début de l’année. Le développement est très actif dans la Grande Industrie avec notamment le projet d'investissement d'une unité de grande taille de production d’hydrogène et de monoxyde de carbone intégrant un recyclage du CO2. Les décisions d’investissement sont dynamiques également dans l’activité Électronique avec la signature de contrats de gaz vecteurs aux États-Unis et en Chine.

Le portefeuille d’opportunités d’investissement à 12 mois se renforce de plus de 200 millions d’euros pour s’établir à un niveau très élevé de 3,3 milliards d’euros au 3ème trimestre.

La contribution additionnelle aux ventes des montées en puissance et des démarrages d’unités reste élevée, à 100 millions d’euros au 3ème trimestre 2021, en incluant l’acquisition des 16 unités de séparation des gaz de l’air de Sasol en Afrique du Sud. Ainsi, à fin septembre, elle s’élève à 230 millions d’euros, en ligne avec les 320 millions d’euros de contribution estimés pour l’année 2021.

Analyse du chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2021

Sauf mention contraire, les variations du chiffre d’affaires commentées ci-dessous sont toutes des variations à données comparables, hors effets de change, d’énergie (gaz naturel et électricité) et de périmètre significatif.

Du fait du contexte sanitaire exceptionnel au 3ème trimestre 2020, une comparaison avec les ventes du 3ème trimestre 2019 a été introduite afin d’aider à la lecture de la performance du 3ème trimestre 2021 ci-dessous. Les comparaisons entre 2021 et 2019 sont calculées en additionnant les effets comparables de 2020 et 2021. Elles sont données à titre de référence et ne constituent pas un indicateur alternatif de performance. Les croissances comparables mentionnées ci-après sont calculées par rapport à la même période de 2020 sauf lorsqu’il est fait mention de 2019.

CHIFFRE D’AFFAIRES

Chiffre d'affaires

(en millions d'euros)

T3 2020

T3 2021

Variation
2021/2020
publiée

Variation
2021/2020
comparable

Gaz & Services

4 777

5 585

+ 16,9 %

+ 6,5 %

Ingénierie & Construction

60

81

+ 36,9 %

+ 35,1 %

Marchés Globaux & Technologies

143

168

+ 16,9 %

+ 15,9 %

CHIFFRE D'AFFAIRES TOTAL

4 980

5 834

+ 17,2 %

+ 7,1 %

Chiffre d'affaires trimestriel

(en millions d'euros)

T1 2021

T2 2021

T3 2021

Gaz & Services

5 103

5 247

5 585

Ingénierie & Construction

76

93

81

Marchés Globaux & Technologies

155

172

168

CHIFFRE D'AFFAIRES TOTAL

5 334

5 512

5 834

Variation 2021/2020 Groupe publiée

- 0,7 %

+ 12,4 %

+ 17,2 %

Variation 2021/2020 Groupe comparable

+ 3,8 %

+ 15,2 %

+ 7,1 %

Variation 2021/2020 Gaz & Services comparable

+ 2,8 %

+ 13,7 %

+ 6,5 %

Groupe

Le chiffre d’affaires du Groupe s’établit à 5 834 millions d’euros au 3ème trimestre 2021. L'activité s’inscrit dans le dynamisme du premier semestre avec une progression des ventes de + 7,1 % en comparable par rapport au 3ème trimestre 2020 et d’environ + 6 % par rapport au 3ème trimestre 2019. Les ventes consolidées de l’Ingénierie & Construction progressent de + 35,1 % par rapport à un niveau d’activité ralenti du fait de la pandémie en 2020. L’activité Marchés Globaux & Technologies poursuit sa croissance à deux chiffres, avec des ventes en hausse de + 15,9 % au 3ème trimestre, soutenues par un marché du biogaz dynamique et des ventes d’équipements pour la mobilité hydrogène. L'effet énergie est particulièrement important ce trimestre à + 8,9 %, auquel s’ajoutent des effets positifs de change (+ 0,5 %) et de périmètre significatif (+ 0,7 %). Ainsi, le chiffre d’affaires publié du Groupe affiche une très forte hausse de + 17,2 %.

Gaz & Services

Le chiffre d’affaires Gaz & Services du 3ème trimestre 2021 atteint 5 585 millions d’euros, en progression de + 6,5 %, confirmant la croissance dynamique du 1er semestre malgré un effet de comparaison moins favorable. Les ventes de la Grande Industrie augmentent de + 3,4 % en dépit des mesures de contrôle de l’énergie en Chine affectant certains clients. L’activité Industriel Marchand poursuit sa reprise (+ 7,5 %), avec des ventes de gaz supérieures à leur niveau de 2019 et une accélération significative de l’effet prix. La croissance des ventes de l’activité Santé reste forte à + 6,2 % malgré une base de comparaison 2020 très élevée. Enfin, l’activité Électronique présente une croissance de + 10,4 % dans un marché très dynamique. Le chiffre d’affaires publié de l’activité Gaz & Services est en augmentation de + 16,9 % au 3ème trimestre, bénéficiant d’un fort effet énergie (+ 9,3 %) et des effets positifs de change (+ 0,4 %) et de périmètre significatif (+ 0,7 %).

Chiffre d'affaires par géographie et branche d'activité

(en millions d’euros)

T3 2020

T3 2021

Variation
2021/2020
publiée

Variation
2021/2020
comparable

Amériques

1 916

2 144

+ 11,9 %

+ 8,2 %

Europe

1 615

2 038

+ 26,2 %

+ 5,8 %

Asie-Pacifique

1 101

1 197

+ 8,7 %

+ 4,1 %

Moyen-Orient et Afrique

145

206

+ 42,2 %

+ 10,4 %

CHIFFRE D'AFFAIRES GAZ & SERVICES

4 777

5 585

+ 16,9 %

+ 6,5 %

Grande Industrie

1 212

1 743

+ 43,9 %

+ 3,4 %

Industriel Marchand

2 217

2 384

+ 7,5 %

+ 7,5 %

Santé

866

921

+ 6,3 %

+ 6,2 %

Électronique

482

537

+ 11,5 %

+ 10,4 %

Amériques

Le chiffre d’affaires Gaz & Services de la zone Amériques s’établit à 2 144 millions d’euros au 3ème trimestre, en augmentation de + 8,2 %. Les ventes de la Grande Industrie, en hausse de + 7,4 %, bénéficient d’une demande forte et de la montée en puissance de nouvelles unités. La reprise se poursuit en Industriel Marchand avec un chiffre d'affaires en hausse de + 7,5 %. Les ventes de l’Électronique progressent de + 6,6 % dans un marché dynamique. Enfin, la Santé, en croissance de + 14,5 %, reste fortement impliquée dans la lutte contre la pandémie.

  • Le chiffre d’affaires de la Grande Industrie est en hausse de + 7,4 % au 3ème trimestre. Il bénéficie d’une forte demande dans les marchés de la Sidérurgie, de la Chimie et du Raffinage, et de la contribution des démarrages et des montées en puissance aux États-Unis, au Canada et en Amérique Latine. L’impact de l’ouragan Ida reste limité.

  • La reprise se poursuit en Industriel Marchand, avec des ventes en progression de + 7,5 % au 3ème trimestre. Aux États-Unis, les ventes de gaz sont en croissance solide malgré des tensions dans la chaîne d'approvisionnement, la fourniture d’oxygène aux hôpitaux étant prioritaire dans les États affectés par la pandémie ; les ventes d’équipements liés au gaz progressent mais restent en retrait par rapport à leur niveau du 3ème trimestre 2019. Les ventes sont en croissance dans la quasi-totalité des marchés finaux, mais le marché de la construction non résidentielle reste faible aux Etats-Unis. En forte progression séquentielle, les effets prix atteignent + 5,0 % au 3ème trimestre, après + 3,2 % au 2ème trimestre.

  • Le chiffre d’affaires de la Santé progresse de + 14,5 % au 3ème trimestre, du fait de la combinaison de ventes dynamiques d’oxygène médical liées au Covid-19 et de la reprise graduelle des activités dans la Santé à Domicile et les hôpitaux. Aux États-Unis, les volumes d’oxygène médical sont élevés, notamment dans les États les plus affectés par la pandémie ce trimestre, et l’activité est également soutenue dans la médecine de ville. Les ventes sont en forte croissance en Amérique Latine, à l’hôpital et dans les Soins à domicile, particulièrement l’oxygénothérapie au Brésil et en Argentine, et l’apnée du sommeil au Brésil.

  • Les ventes de l’Électronique sont en hausse de + 6,6 %, soutenues notamment par des volumes de gaz vecteurs en forte croissance bénéficiant de la montée en puissance d’une nouvelle unité. Les ventes d’Équipements et Installations sont en retrait par rapport à un niveau élevé au 3ème trimestre 2020.

Europe

En croissance de + 5,8 % au 3ème trimestre, le chiffre d’affaires de la zone Europe atteint 2 038 millions d’euros. Les ventes de la Grande Industrie, en amélioration de + 7,6 %, bénéficient d’une forte demande dans les secteurs de la Sidérurgie et de la Chimie et de volumes en hausse dans le Raffinage. En Industriel Marchand (+ 7,2 %), la reprise des ventes est dynamique dans l’ensemble des marchés et des pays. Le chiffre d’affaires de la Santé progresse (+ 2,6 %) malgré des ventes de respirateurs exceptionnellement fortes au 3ème trimestre 2020 en lien avec la pandémie ; il est soutenu par des ventes importantes d’oxygène médical aux hôpitaux et par une activité dynamique dans les Soins à domicile.

  • Les ventes de la Grande Industrie sont en croissance comparable de + 7,6 % et bénéficient d’une forte demande dans la Sidérurgie et la Chimie. Les volumes d’hydrogène pour le Raffinage sont en hausse, soutenus par une plus forte activité et par la montée en puissance d’une nouvelle unité au Kazakhstan. Les gaz de l’air bénéficient également du démarrage d'une nouvelle unité en Russie.

  • Le chiffre d’affaires de l’Industriel Marchand progresse de + 7,2 %, soutenu par une reprise dynamique de l’activité. Ainsi, les ventes de gaz sous forme liquide sont en forte croissance dans l’ensemble des pays, notamment en Italie, en Allemagne et dans la péninsule ibérique. Les ventes de gaz en bouteilles, qui avaient mieux résisté à la pandémie, progressent également dans tous les pays. Dans l’est de l’Europe, notamment en Pologne, Russie et Turquie, la reprise est encore plus marquée, avec une croissance de plus de + 25 % des ventes de gaz sous forme liquide (hors cession des activités en Grèce). Tous les grands marchés sont orientés à la hausse, principalement la Fabrication, les Matériaux et l’Énergie. Les effets prix poursuivent leur amélioration séquentielle et atteignent + 2,2 % au 3ème trimestre.

  • Les ventes de la Santé sont en augmentation de + 2,6 % par rapport à un chiffre d’affaires très élevé au 3ème trimestre 2020 qui comprenait des ventes exceptionnelles de respirateurs en lien avec la pandémie. Les ventes d’oxygène médical présentent une forte croissance dans l’ensemble de la zone, notamment en Russie très affectée par la pandémie, où 4 unités de production des gaz de l’air supplémentaires ont été certifiées pour la fourniture d’oxygène médical aux hôpitaux. L’activité est soutenue dans la Santé à domicile, notamment pour le traitement du diabète. Enfin, les ventes d’ingrédients de spécialité sont particulièrement dynamiques au 3ème trimestre, en particulier aux marchés de la cosmétique et des adjuvants pour vaccins.

Europe

*Ce projet est soumis au processus légal d’information-consultation des instances représentatives du personnel de TotalEnergies-Plateforme Normandie, et à l’approbation des autorités compétentes.

Asie-Pacifique

Le chiffre d’affaires en Asie-Pacifique s’établit à 1 197 millions d’euros et progresse de + 4,1 % au 3ème trimestre. La Grande industrie (- 5,5 %) est affectée par les mesures de contrôle de l’énergie en Chine et par des arrêts clients pour maintenance. En Industriel Marchand, la croissance des ventes se poursuit (+ 8,3 %), soutenue par la forte activité en Chine et la reprise dans le reste de l’Asie. L’Électronique (+ 10,8 %) bénéficie d’un marché très dynamique avec une croissance à deux chiffres des ventes de gaz vecteurs et un chiffre d’affaires élevé en Équipements et Installations.

  • Les ventes de la Grande Industrie sont en recul de - 5,5 % au 3ème trimestre, impactées par des arrêts clients pour maintenance en Chine et à Singapour, et par les mesures de contrôle de l’énergie en Chine. En effet, 5 clients ont dû arrêter leur production et 3 d’entre eux ont déjà repris mi-octobre à pleine capacité. Ces effets sont partiellement compensés par une forte demande des clients de la Sidérurgie au Japon.

  • La croissance de l'Industriel Marchand s’établit à + 8,3 % sur le trimestre, soutenue par la forte activité en Chine et la reprise dans le reste de l’Asie. En Chine, les ventes de gaz produits sur le site des clients par des petits générateurs et celles de gaz livrés en bouteilles sont en forte hausse. Dans le reste de l'Asie, le chiffre d’affaires a retrouvé un niveau proche de celui de 2019. Les marchés en forte croissance sont principalement la Fabrication métallique, les Matériaux, l’Énergie et la Technologie. Les effets prix s’établissent à + 0,3 % et à + 0,8 % hors effet défavorable de l’hélium.

  • Le chiffre d’affaires de l’Électronique progresse de + 10,8 %. Les ventes de Gaz vecteurs bénéficient d’un marché dynamique, de la montée en puissance d’unités ainsi que du démarrage de deux nouvelles unités en Chine et à Singapour. Les ventes d’Équipements et Installations sont très élevées.

Asie-Pacifique

Moyen-Orient et Afrique

Le chiffre d’affaires de la zone Moyen-Orient et Afrique est en croissance de + 10,4 % à 206 millions d’euros au 3ème trimestre. La reprise des ventes d'hydrogène se poursuit en Arabie Saoudite, soutenue par la demande des clients dans le bassin de Yanbu. Les volumes de gaz de l’air sont en forte hausse avec la 1ère contribution des 16 unités de Sasol dont l’acquisition a été finalisée en juin, les ventes étant reportées dans le périmètre significatif et donc exclues de la croissance comparable. En Industriel Marchand, les ventes continuent leur progression et sont supérieures à leur niveau du 3ème trimestre 2019. L'activité Santé reste très dynamique avec des fournitures importantes d’oxygène médical dans les pays affectés par la pandémie.

Ingénierie & Construction

Le chiffre d’affaires consolidé de l’Ingénierie & Construction s’établit à 81 millions d’euros au 3ème trimestre, en croissance de + 35,1 %.

Les prises de commandes s’élèvent à 300 millions d’euros, dans la continuité de la tendance positive du 1er semestre. Il s’agit d’une majorité de projets en Asie avec plusieurs unités de production d’oxygène, mais aussi de projets pour l’Électronique ou pour la production d’hydrogène. Les commandes du Groupe représentent environ les deux tiers du total.

Marchés Globaux & Technologies

Les ventes de l’activité Marchés Globaux & Technologies progressent de + 15,9 % à 168 millions d’euros au 3ème trimestre. L’activité Biogaz reste très dynamique, avec la montée en puissance de nouvelles unités et des effets prix importants liés à la hausse des prix de l’énergie. Le chiffre d’affaires inclut également des ventes de stations de remplissage pour la mobilité hydrogène en Asie.

Les prises de commandes pour les projets Groupe et pour les clients tiers atteignent 185 millions d’euros, en forte hausse de + 80 % par rapport à 2020. Il s’agit notamment de projets de nouveaux reliquéfacteurs de GNL Turbo-Brayton et de stations hydrogène.

Marchés Globaux & Technologies

CYCLE D’INVESTISSEMENT

DÉCISIONS D’INVESTISSEMENT ET INVESTISSEMENTS EN COURS

Au 3ème trimestre 2021, les décisions d’investissement industriel et financier atteignent un niveau élevé de 873 millions d’euros. Depuis le début de l’année, elles représentent 2,8 milliards d’euros incluant l’acquisition des 16 unités de séparation des gaz de l’air de Sasol en Afrique du Sud, à comparer à 2,1 milliards à fin septembre 2020.

Les décisions d’investissement industriel s’élèvent à 866 millions d’euros au 3ème trimestre et à plus de 2,2 milliards d’euros depuis le début de l’année. Le développement est très actif dans la Grande Industrie avec notamment le projet d'investissement d'une unité de grande taille de production d’hydrogène et de monoxyde de carbone intégrant un recyclage du CO2. Les décisions d’investissement sont dynamiques également dans l’activité Électronique avec la signature de contrats de gaz vecteurs aux États-Unis et en Chine.

Les décisions d’investissement financier sont de 7 millions d’euros au cours de ce trimestre et correspondent principalement à 3 petites acquisitions dans l’Industriel Marchand en Chine.

Les investissements en cours d’exécution ("investment backlog") restent élevés à 3,1 milliards d’euros, avec une répartition très équilibrée entre les différents secteurs d’activités et géographies. Le marché de la Chimie représente près du tiers des investissements en cours d’exécution, celui de l’Électronique environ un quart, puis la Sidérurgie un peu plus de 15 %. Le marché du Pétrole et du Gaz reste limité, à 6 % du total. La contribution future aux ventes annuelles après montée en puissance complète des unités s’établit à 1,1 milliard d’euros.

Investissement

DÉMARRAGES

En Grande Industrie, deux grandes unités de séparation des gaz de l’air ont démarré au 3ème trimestre 2021 en Russie et aux Etats-Unis. Par ailleurs, à partir du 3ème trimestre, l’activité Électronique fournit l’ensemble des gaz vecteurs à un site client en Chine et à une méga unité de fabrication de Semi-Conducteurs à Singapour.

La contribution additionnelle aux ventes des montées en puissance et des démarrages d’unités reste élevée, à 100 millions d’euros au 3ème trimestre 2021, en incluant l’acquisition des 16 unités de séparation des gaz de l’air de Sasol en Afrique du Sud. Ainsi, à fin septembre, elle s’élève à 230 millions d’euros, en ligne avec les 320 millions d’euros de contribution estimés pour l’année 2021.

OPPORTUNITÉS D’INVESTISSEMENT

Le portefeuille d’opportunités d’investissement à 12 mois se renforce de plus de 200 millions d’euros pour s’établir à un niveau très élevé de 3,3 milliards d’euros au 3ème trimestre.

Les projets pour la transition énergétique représentent 42 % du portefeuille d’opportunités. Il s’agit notamment de projets de production d’hydrogène par électrolyse, de liquéfaction de l’hydrogène et de captage et stockage du dioxyde de carbone ("CCS"). La part de l’Électronique reste également importante.

L’Europe représente plus du tiers des opportunités du fait des nombreux projets liés à la transition énergétique, suivie par l’Asie avec des opportunités dans l’Électronique. Viennent ensuite la zone Amériques qui présente des opportunités en Électronique et en Grande Industrie, puis le Moyen Orient & Afrique.

Performance opérationnelle

Les efficacités s’élèvent à 314 millions d’euros sur les neufs premiers mois de l’année, en légère hausse de + 0,9 % par rapport à 2020, ce qui est en ligne avec l’objectif annuel fixé à plus de 400 millions d’euros. Elles représentent une économie de 2,9 % de la base des coûts par rapport à 2,6% en 2020. Les efficacités industrielles contribuent pour un peu plus de 50 % et sont notamment le résultat de projets d’optimisation de la chaîne d’approvisionnement dans l’Industriel Marchand et la Santé, et d’initiatives d’amélioration de l’efficacité énergétique et d’optimisation des opérations de maintenance dans la Grande Industrie. La mise en place d’outils numériques pour la transformation du Groupe se poursuit avec notamment l’accélération du déploiement des centres d’opération à distance d’unités de production Grande Industrie (Smart Innovative Operations, SIO), et de nouveaux outils d’optimisation des tournées de livraison en Industriel Marchand (Integrated Bulk Operations, IBO). Les centres de services partagés se développent et les efficacités liées aux achats se poursuivent.

La capacité d’autofinancement s’élève à 3 701 millions d’euros à fin septembre 2021, en hausse de + 1,4 %, et de + 4,6 % hors effet de change. Elle s’établit à un niveau élevé de 22,2 % des ventes et de 23,4 % des ventes hors effet énergie. Après prise en compte de la variation du besoin en fonds de roulement, le flux net de trésorerie généré par les activités opérationnelles progresse de + 5,1 % et de + 7,9 % hors effet de change.

Au 30 septembre 2021, les paiements sur investissements industriels s’établissent à 2 180 millions d’euros, soit une augmentation de + 12,8 % par rapport à 2020. Ils représentent 13,1 % des ventes.

La gestion du portefeuille a été très active au cours des 9 premiers mois de l’année, particulièrement avec l’acquisition des 16 unités de séparation des gaz de l’air de Sasol en Afrique du Sud. Le Groupe a aussi finalisé 5 cessions, notamment de ses activités en Grèce, et a réalisé plusieurs petites acquisitions dans la Santé et l’Industriel Marchand en Amérique du Nord, en Europe et en Asie.

La dette nette s’établit à 11 552 millions d’euros, en forte baisse par rapport à 12 013 millions d’euros à fin juin 2021, bénéficiant notamment de flux de trésorerie opérationnels élevés. Le ratio de dette nette sur fonds propres, ajusté de la saisonnalité du dividende, s’établit à 53,6 %, également en baisse par rapport à fin décembre 2020 (55,8 %).

PERSPECTIVES

Le troisième trimestre confirme la poursuite de la croissance des ventes observée au premier semestre. Toutes les activités sont en progression, qu’il s’agisse des Gaz & Services dans toutes les régions du monde, de l’Ingénierie & Construction ou encore des Marchés Globaux & Technologies, dans un environnement de marché plus porteur.

Les ventes du troisième trimestre s’élèvent à plus de 5,8 milliards d’euros, soit + 17,2 % en variation publiée et +7,1 % en comparable. Cette bonne performance illustre le bon positionnement du Groupe sur ses marchés et la robustesse de son modèle économique dans un contexte de forte hausse des prix de l’énergie.

Au sein des Gaz & Services, qui représentent 96 % du chiffre d’affaires, l’activité est particulièrement soutenue par le dynamisme de l'Électronique, la poursuite de la reprise dans l’Industriel Marchand et la bonne tenue des activités Santé. La mobilisation des équipes au service de la lutte contre la pandémie est restée importante ce trimestre dans plusieurs régions du monde, notamment pour la fourniture d’oxygène médical. Sur le plan géographique, les niveaux d’activité sont particulièrement soutenus dans les zones Amériques et Europe et plus contrastés en Asie.

Le Groupe poursuit sa dynamique d’amélioration de la marge opérationnelle, portée par des efficacités opérationnelles de 314 millions d’euros sur les 9 premiers mois, en ligne avec l’objectif annuel de plus de 400 millions d’euros, et une gestion active des prix tenant compte du contexte d’inflation. Le cash flow demeure élevé à plus de 23 % des ventes hors effet énergie.

Les opportunités d’investissement à 12 mois se renforcent à 3,3 milliards d’euros, et plus de 40 % sont relatives à la transition énergétique. Dans ce contexte, le Groupe a approuvé ce trimestre un total de près de 900 millions d’euros d’investissement, notamment en Grande Industrie et Électronique. Un tiers des décisions dinvestissements industriels contribuera à la transition énergétique. Solide et diversifié, le portefeuille de projets en cours d’exécution à 3,1 milliards d’euros, est particulièrement prometteur pour la croissance future.

Fidèle à son modèle de croissance qui combine performance financière et performance sociétale, Air Liquide a multiplié ce trimestre les initiatives en faveur de l’hydrogène comme solution clef face au réchauffement climatique.

En 2021, Air Liquide est confiant dans sa capacité à augmenter à nouveau sa marge opérationnelle et à réaliser une croissance du résultat net récurrent3, à taux de change constant.

Annexe - Indicateurs de performance

Les indicateurs de performance utilisés par le Groupe qui ne sont pas définis directement dans les états financiers ont été préparés en conformité avec la position de l’AMF 2015-12 sur les indicateurs alternatifs de performance.

Ces indicateurs sont les suivants :

  • Impacts du change, de l’énergie et du périmètre significatif

  • Variation comparable du chiffre d’affaires

  • Efficacités

Définition des impacts du change, de l’énergie et du périmètre significatif

Les gaz pour l’industrie et la santé ne s’exportant que très peu, l’impact des variations monétaires sur les niveaux d’activité et de résultat est limité à la conversion des états financiers en euros pour les filiales situées en dehors de la zone euro. L’effet de change est calculé sur la base des agrégats de la période convertis au taux de change de la période précédente.

Par ailleurs, le Groupe répercute à ses clients la variation des coûts de l’énergie (gaz naturel et électricité) à travers une facturation indexée intégrée à leurs contrats moyen et long termes. Cela peut conduire à une variation significative des ventes (principalement dans la branche d'activité Grande Industrie) d'une période à l'autre selon la fluctuation des prix de marché de l'énergie.

Un effet énergie est calculé sur les ventes de chacune des principales filiales de l’activité Grande Industrie. Leur consolidation permet de déterminer l’impact énergie pour le Groupe. Le taux de change utilisé est le taux de change moyen annuel de l’année N-1. Ainsi, au niveau d’une filiale, la formule suivante donne l’impact énergie, calculé respectivement pour le gaz naturel et pour l'électricité :

Impact énergie = Part des ventes indexée sur l'énergie année (N-1) x (Prix énergie moyen année (N) - Prix énergie moyen année (N-1))

Cet effet de l’indexation du gaz naturel et de l’électricité n’a pas d’impact sur le résultat opérationnel courant.

L’effet de périmètre significatif correspond à l’impact sur les ventes de toute acquisition ou cession de taille significative pour le Groupe. Ces variations de périmètre sont déterminées :

  • pour les acquisitions de la période, en déduisant des agrégats de la période la contribution de l'acquisition,

  • pour les acquisitions de la période antérieure, en déduisant des agrégats de la période la contribution de l'acquisition allant du 1er janvier de la période en cours jusqu'à la date anniversaire de l'acquisition,

  • pour les cessions de la période, en déduisant des agrégats de la période précédente la contribution de l'entité cédée à compter du jour anniversaire de la cession,

  • pour les cessions de la période antérieure, en déduisant des agrégats de la période précédente la contribution de l'entité cédée.

Variation comparable du chiffre d’affaires

Il s’agit de la variation du chiffre d’affaires de la période, retraitée des impacts du change, de l’énergie et du périmètre significatif décrits ci-dessus.

Pour le 3ème trimestre 2021, elle est calculée de la manière suivante :

(en millions d’euros)

T3 2021

Variation T3
2021/2020
publiée

Effet de
change

Effet du
gaz
naturel

Effet de
l'électricité

Effet de périmètre
significatif

Variation
T3
2021/2020 c
omparable

Chiffre d'affaires

Groupe

5 834

+ 17,2 %

24

342

99

34

+ 7,1 %

Effets en %

+ 0,5 %

+ 6,9 %

+ 2,0 %

+ 0,7 %

Gaz & Services

5 585

+ 16,9 %

22

342

99

34

+ 6,5 %

Effets en %

+ 0,4 %

+ 7,2 %

+ 2,1 %

+ 0,7 %

(en millions d’euros)

9M 2021

Variation 9M
2021/2020
publiée

Effet de
change

Effet du
gaz
naturel

Effet de
l'électricité

Effet de
périmètre
significatif

Variation
9M
2021/2020
comparable

Chiffre d'affaires

Groupe

16 680

+ 9,4 %

(474)

646

213

(237)

+ 8,5 %

Effets en %

- 3,1 %

+ 4,3 %

+ 1,4 %

- 1,7 %

Gaz & Services

15 935

+ 8,4 %

(464)

646

213

(237)

+ 7,5 %

Effets en %

- 3,2 %

+ 4,4 %

+ 1,5 %

- 1,8 %

Efficacités

Les efficacités représentent une réduction pérenne de la base de coûts, suite à un plan d’action sur un projet particulier. Les efficacités sont identifiées et gérées par projet d'efficacité. Chaque projet est suivi par une équipe dont la composition dépend de la nature du projet (Achats, Opérations, Ressources Humaines, etc)

Chiffre d’affaires consolidé des 9 premiers mois

Par géographie

Chiffre d'affaires

(en millions d’euros)

9M 2020

9M 2021

Variation Publiée

Variation
Comparable

Amériques

5 891

6 203

+ 5,3 %

+ 7,6 %

Europe

5 055

5 695

+ 12,6 %

+ 6,9 %

Asie-Pacifique

3 337

3 523

+ 5,6 %

+ 7,1 %

Moyen-Orient et Afrique

414

514

+ 24,5 %

+ 15,9 %

CHIFFRE D'AFFAIRES GAZ & SERVICES

14 697

15 935

+ 8,4 %

+ 7,5 %

Ingénierie & Construction

164

250

+ 52,8 %

+ 54,7 %

Marchés Globaux & Technologies

392

495

+ 26,2 %

+ 27,9 %

CHIFFRE D'AFFAIRES TOTAL

15 253

16 680

+ 9,4 %

+ 8,5 %

Par branche mondiale d’activité

Chiffre d'affaires

(en millions d'euros)

9M 2020

9M 2021

Variation Publiée

Variation
Comparable

Grande Industrie

3 642

4 659

+ 27,9 %

+ 6,0 %

Industriel Marchand

6 726

6 979

+ 3,7 %

+ 8,2 %

Santé

2 825

2 756

- 2,5 %

+ 8,3 %

Électronique

1 504

1 541

+ 2,5 %

+ 6,6 %

CHIFFRE D'AFFAIRES GAZ & SERVICES

14 697

15 935

+ 8,4 %

+ 7,5 %

La présentation de la publication est disponible à partir de 9h00 (heure de Paris) sur www.airliquide.com

Tout au long de l’année suivez l’actualité d’Air Liquide sur @AirLiquideGroup

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

Résultats annuel 2021 :
16 février 2022

Capital Markets Day :
22 mars 2022

Air Liquide est un leader mondial des gaz, technologies et services pour l’industrie et la santé. Présent dans 78 pays avec 64 500 collaborateurs, le Groupe sert plus de 3,8 millions de clients et de patients. Oxygène, azote et hydrogène sont des petites molécules essentielles à la vie, la matière et l’énergie. Elles incarnent le territoire scientifique d’Air Liquide et sont au cœur du métier du Groupe depuis sa création en 1902.

Air Liquide a pour ambition d’être un leader de son industrie, d’être performant sur le long terme et de contribuer à un monde plus durable - avec au cœur de sa stratégie, un engagement marqué en faveur du climat et de la transition énergétique. Sa stratégie de transformation centrée sur le client vise une croissance rentable, régulière et responsable dans la durée. Elle s’appuie sur l’excellence opérationnelle et la qualité des investissements, de même que sur l’innovation ouverte et l’organisation en réseau mise en place par le Groupe à l’échelle mondiale. Grâce à l’engagement et l’inventivité de ses collaborateurs pour répondre aux enjeux de la transition énergétique et environnementale, de la santé et de la transformation numérique, Air Liquide crée encore plus de valeur pour l’ensemble de ses parties prenantes.

Le chiffre d’affaires d’Air Liquide s’est élevé à plus de 20 milliards d’euros en 2020. Air Liquide est coté à la Bourse Euronext Paris (compartiment A) et appartient aux indices CAC 40, EURO STOXX 50 et FTSE4Good.

1Hors éléments exceptionnels significatifs sans impact sur le résultat opérationnel courant. Hors impact d’une éventuelle réforme fiscale américaine en 2021.
2Voir encadré page 4.
3Hors éléments exceptionnels significatifs sans impact sur le résultat opérationnel courant. Hors impact d’une éventuelle réforme fiscale américaine en 2021.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20211021006014/fr/

Contacts

Relations Investisseurs
IRTeam@airliquide.com
+33 1 40 62 51 50

Relations Médias
media@airliquide.com
+33 1 40 62 58 49

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles