Marchés français ouverture 8 h 25 min

Air France pourrait mettre en chômage partiel 80% de ses salariés

Face à la situation de crise que traverse la compagnie, l'Etat étudierait une montée dans le capital.

Premières victimes de l'épidémie de coronavirus, les compagnies aériennes sont dans une situation de plus en plus délicate.

Selon le quotidien Le Monde, Air France dont l'activité est en chute de 30% prévoirait d'annoncer lundi 16 mars la mise en chômage partiel de 80% de ses effectifs. Les salariés ayant "des fonctions vitales" au sein de l'entreprise, seraient les seuls épargnés par ce plan. L'annonce interviendrait ainsi lors du comité social et économique central.

Pas de licenciements secs

La direction assure qu'il n'y aura "pas de licenciements secs" et qu'il s'agit de "profiter des mesures de l'État pour mettre entre parenthèses l'activité, et être en mesure de rebondir le plus vite possible dès que cela va reprendre". 

La situation est telle que selon Les Echos, l'État étudierait une montée au capital d'Air France-KLM afin d'en renflouer ses caisses. Rappelons que l'Etat détient 14,3% de la compagnie.

"Nous aiderons toutes les entreprises dans lesquelles l'Etat a une participation", avait déclaré vendredi le ministre de l'Economie et des Finances, citant les exemples d'Air France et de Renault. 

Cette montée se heurterait néanmoins à plusieurs obstacles, notamment l'accord des autres actionnaires de référence d'Air France-KLM. "A savoir l'Etat hollandais, avec lequel aucun accord sur la gouvernance n'a encore pu être trouvé depuis son raid boursier de février 2019 . Mais aussi Delta Air Lines et China Eastern, qui...

Lire la suite sur BFM Business

Ce contenu peut également vous intéresser :