Air France KLM : Virgin Atlantic, une opération évidente ?

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
HX6.F3,1670,000
DELTACORP.BO99,100,90
DAL33,760,14
C6L.SI10,290,140
AF.PA11,000,15

Oddo revient sur le dossier Air France KLM suite aux rumeurs de presse évoquant un intérêt de Delta Air Lines (NYSE: DAL - actualité) pour les 49% détenus par Singapore Airlines (SES: C6L.SI - actualité) dans Virgin Atlantic. Si l'opération se finalise, Air France KLM pourrait racheter une partie de la participation de 51% détenue par Richard Branson. En effet, la réglementation européenne ne permet pas à un investisseur non européen de détenir la majorité des droits de vote d'une compagnie aérienne européenne.

Le rationnel de cette opération est, selon le courtier, évident puisque cela permettrait un renforcement sur l'axe nord atlantique et une meilleure exposition à Londres Heathrow. La JV transatlantique entre Delta (BSE: DELTACORP.BO - actualité) , KLM, Alitalia et Air France (Paris: FR0000031122 - actualité) détient d'ores et déjà 27% de parts de marché en termes de capacités et a généré un CA de 8,5 MdsE en 2011 pour 17 millions de passagers. Virgin Atlantic apporterait ses 6 vols quotidiens entre Heathrow et New York (Francfort: A0DKRK - actualité) et ses 3,1% de slots à Heathrow (hors prise en compte des 12 slots remis par IAG lors du rachat de BMI).

La problématique financière est plus difficile à appréhender pour Air France KLM, souligne le broker. D'une part, la valorisation de Virgin est complexe à apprécier mais sera certainement très éloignée des 1,2 Md£ atteints en 1999 lors de la prise de participation de 49% par Singapore. Avec un CA 2011 de 2,74 Mds£ et une perte avant impôts de 80 M£, Oddo pense que la valeur de Virgin devrait se situer autour de 800 M£ à 100%. Le rachat de 51% ferait passer le gearing non ajusté 2012 d'Air France KLM de 120% à 130%. Le covenant charges d'intérêts + 1/3 de la location opérationnelle
Oddo est à "acheter" sur la valeur avec un cours cible de 8,5 euros.