Marchés français ouverture 8 h 1 min
  • Dow Jones

    30 946,99
    -491,27 (-1,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 181,54
    -343,01 (-2,98 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,17 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0529
    -0,0058 (-0,5475 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,47 (+0,85 %)
     
  • BTC-EUR

    19 292,73
    -636,70 (-3,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    441,05
    -9,01 (-2,00 %)
     
  • S&P 500

    3 821,55
    -78,56 (-2,01 %)
     

Air France-KLM : le fonds américain Apollo investit un gros montant dans une filiale

Le fonds américain Apollo va investir 500 millions d'euros au capital d'une filiale d'Air France-KLM, a annoncé vendredi 20 mai le groupe aérien, qui va ainsi pouvoir rembourser une partie des aides de l'Etat français. Air France-KLM a indiqué dans un communiqué "être entré en discussions exclusives avec Apollo Global Management concernant l'injection de 500 millions d'euros de capital dans une filiale opérationnelle d'Air France, propriétaire d'un parc de moteurs de rechange d'Air France dédiés à son activité d'ingénierie et de maintenance".

De même source, "le produit de la transaction permettrait à Air France-KLM et Air France de rembourser partiellement les obligations perpétuelles de l'État français" souscrites lors d'une opération de renforcement des fonds propres en avril 2021. L'Etat français avait en effet accepté de convertir en quasi-fonds propres une aide de trois milliards d'euros consentie dès 2020 au groupe pour surmonter les premiers effets de la pandémie de Covid-19 - qui s'est traduite pour Air France-KLM par quelque 11 milliards d'euros de pertes cumulées.

Cette aide, combinée à une montée de l'Etat français au capital à hauteur de 28,6% contre 14,3% auparavant, avait reçu le feu vert de la Commission européenne, dans le cadre des mesures exceptionnelles prises face à la pandémie.

Mais au nom d'une concurrence équitable, l'institution a contraint Air France-KLM à des concessions, dont l'abandon de créneaux aéroportuaires à Orly et l'interdiction d'effectuer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vinci Construction France mis en examen pour "corruption privée" dans un dossier lié au Qatar
Amandera, une entreprise française et solidaire qui cultive des noisettes et amandes bio
Bourse : le Nasdaq et le S&P 500 peuvent-ils échapper à un bain de sang ?
Elon Musk : les propriétaires de Twitter refusent de renégocier le prix de rachat du réseau social
Les créations d'entreprises diminuent, notamment dans les transports et l'entreposage

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles