Marchés français ouverture 7 h 3 min

Air France-KLM bat de l’aile, le coronavirus inquiète : le conseil Bourse du jour

HSBC maintient sa recommandation d’achat sur l’action Air France-KLM (code mnémonique AF - code ISIN FR0000031122) mais abaisse son objectif de cours de 12,75 à 11 euros sur l’action Air France-KLM. Le potentiel d’appréciation théorique ressort ainsi à… 112%, à l’heure où nous écrivons ces lignes. Un optimisme qui nous paraît toutefois exagéré, alors qu’Anne Rigail, directrice générale de la compagnie aérienne française, aurait envoyé aux salariés un courrier peu engageant, qui évoquerait les difficultés induites par le coronavirus, rapportait dernièrement La Tribune.

La compagnie a déjà annoncé un impact de 200 millions d’euros sur son résultat d’exploitation le 20 février après l’annonce de la suspension des vols vers la Chine. "L'ampleur et la durée de la crise s'accentuant, nous savons aujourd'hui que ses effets économiques seront encore plus significatifs. Les incertitudes quant à son évolution et ses conséquences nous conduisent à anticiper tous les scénarios", souligne Anne Rigail, pour qui Air France est "dans une situation d’urgence économique qui peut nous rappeler de précédentes crises, telles que celle du 11 septembre 2001, ou encore la crise financière mondiale de 2008".

>> Lire aussi - Les clients d’Air France pourront annuler leurs vols jusqu’au 31 mai

Que dit l’analyse technique ?

Du point de vue de l’analyse graphique de l’évolution de l’action Air France-KLM, “la rupture, ce mois-ci, de la ligne de tendance de 2012/20 (reliant les creux majeurs de 2012, 2016 et 2017, NDLR), à 6,4500, est un très mauvais présage, puisque le premier support important n'est qu'à 4,612 euros (-16,6% de repli à craindre) et il n'est pas certain qu'il tienne !”, met en garde Robert Haddad (Banque SBA). L'invalidation de ce scénario baissier se trouve au-delà de 6,45 euros.

>> Notre service - Palmarès Sicav, trackers et FCP

>> A lire aussi - Actions, or... 12 placements qui s'envolent à cause du coronavirus

>> Rejoignez le Club Capital des Boursicoteurs sur Facebook (cliquez sur

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Étranglées par la dette, de nombreuses entreprises risquent d’être privées de financement
Ces 4 experts sont devenus incontournables dans leur domaine
Ces villes de l'Yonne dont les contribuables payent cher la mauvaise gestion
Le patron de Southwest Airlines réduit son salaire à cause du coronavirus
Cyril Hanouna accusé de plagiat pour “La Grande Darka”