La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,64 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2088
    -0,0099 (-0,81 %)
     
  • Gold future

    1 733,00
    -42,40 (-2,39 %)
     
  • BTC-EUR

    36 282,01
    -2 621,34 (-6,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    912,88
    -20,25 (-2,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,66
    -1,87 (-2,94 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,92 (+0,56 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3922
    -0,0091 (-0,65 %)
     

Air France-KLM et ADP croulent sous les pertes en 2020

·2 min de lecture

Avec plus de 8 milliards d’euros de pertes au total pour Air France-KLM et le groupe ADP, 2020 restera marquée comme l'année noire pour le pavillon aérien français.

"Du sang, des larmes et de la sueur": en empruntant la tirade de Winston Churchill lors de la présentation des résultats d’ADP pour l’année 2020 ce jeudi 18 février, Augustin de Romanet exprime bien l’état de sidération dans lequel se trouve l’ensemble du secteur aérien français. Des résultats "partout désespérants" relevait quelques minutes plus tard Frédéric Gagey, le directeur financier d'Air France-KLM, en exposant ceux de la compagnie franco-néerlandaise, au même moment.

Il faut dire que les chiffres donnent le tournis: l’impact de la pandémie du Covid-19 a généré l’an dernier une perte nette de 7,1 milliards d’euros pour la compagnie franco-néerlandaise et de 1,17 milliard pour ADP. ont durement fait chuter le nombre de passagers transportés dans les avions et par ricochet ceux présents dans les aéroports. Seulement 34 millions de personnes ont volé sur les lignes d' AF-KLM, soit deux tiers de clients en moins.

Retour 25 ans en arrière

Chez ADP, cela se traduit par une chute du trafic sur l’ensemble des aéroports du groupe de 60,4% et de 69% pour les seules plateformes de Roissy-Charles de Gaulle et d’Orly. "C’est la première fois que l’on atteint ces niveaux-là, relève Augustin de Romanet, on est revenu 25 ans en arrière!" Dans l’océan de mauvaises nouvelles, le PDG a tenu toutefois à se féliciter du résultat d’exploitation du groupe, resté "miraculeusement positif", grâce notamment aux efforts des salariés et au plan de réduction des coûts lancé l’an dernier, portant sur 688 millions d’euros.

Plan de réduction d'effectifs

En échange des 10 milliards d'aides d’Etat obtenus en 2020 pour passer la crise, AF-KLM a dû mettre en place des Ces derniers ont fondu de plus de 10% en un an: 5.000 de moins chez KLM et 3.600 chez Air France. Et devrait se poursuivre en 2021. "Des plans en cours permettront encore d’accompagner environ 900 départs chez KLM et environ 4.900 chez Air France", des efforts "indispensables" selon la direction. De son côté, ADP prévoit de se [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi