Marchés français ouverture 5 h 25 min

Air France entend supprimer 1.500 emplois d'ici à 2022

L'entreprise doit également communiquer un nouveau plan pour réduire les coûts lors d'un comité social économique.

Une nouvelle annonce. Dans son projet d'évolution des effectifs pour les trois années à venir, Air France doit annoncer ce jeudi 27 février, aux représentants du personnel la suppression de 1.510 emplois, selon La Tribune. L'entreprise doit également communiquer un nouveau plan pour réduire les coûts lors d'un comité social économique.

Les fonctions "supports" visées

Parmi les postes qui disparaîtront, les "fonctions supports" seront les premières visées. Les postes de finances, gestion, ou encore de ressources humaines seraient trop nombreux, et trop coûteux. Fin décembre, les effectifs d'Air France s'élevaient à 41.230 salariés. Mais la direction a estimé n'en avoir besoin que de 39.720.

Ainsi, d'ici à 2022, certains emplois de personnel au sol disparaîtront au fur et à mesure. Mais les départs ne seront ni contraints, ni volontaires. L'entreprise mise sur des départs naturels liés à un âge élevé, qui ne seront cependant pas tous remplacés. Air France n'a pas souhaité faire de commentaire sur le sujet. Si la compagnie aérienne estime tout de même les départs naturels à hauteur de 3.800 d'ici à 2022, elle table cependant sur le recrutement dans d'autres secteurs. En effet, toujours selon La Tribune, 2.300 personnes seront employées, dont des pilotes, hôtesses et stewards, et des agents de maintenance.

Le coronavirus menace le secteur du transport aérien

Lire la suite