La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 376,34
    +650,83 (+2,27 %)
     
  • Nasdaq

    10 755,05
    +179,43 (+1,70 %)
     
  • Nikkei 225

    26 215,79
    +278,58 (+1,07 %)
     
  • EUR/USD

    0,9805
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 841,01
    +115,95 (+0,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,05
    +7,70 (+1,77 %)
     
  • S&P 500

    3 660,58
    +74,96 (+2,09 %)
     

On a aimé l’ironie de She-Hulk sur Disney+, mais la série n’apporte rien

La nouvelle héroïne de Marvel arrive sur Disney+ ce jeudi 18 août 2022 dans She-Hulk. Nous avons vu les 4 premiers épisodes et, même si l’on a passé un moment amusant, on ressort pour l’instant frustrés.

She-Hulk démarre ce jeudi 18 août sur Disney+ et signe l’arrivée d’une nouvelle héroïne dans l’univers cinématographique Marvel (MCU) : Jennifer Walters. C’est lorsque son cousin, Bruce Banner, est forcé de lui faire une transfusion sanguine pour lui sauver la vie, qu’elle se voit pourvue des mêmes pouvoirs que lui — à quelques différences près.

La bande-annonce laissait peu de place au doute : She-Hulk est une comédie. La plupart des œuvres Marvel comportent une dimension humoristique, mais les dernières productions n’hésitaient pas à sortir des sentiers battus avec leur propre petit « truc » en plus — comme WandaVision avec son format innovant, Hawkeye en misant sur l’ambiance de Noël, Moon Knight par son obscurité, Loki en introduisant de nouveaux concepts, Ms Marvel en introduisant une teenage story rafraichissante, mais pertinente.

Cette nouvelle production Marvel, She-Hulk, apporte-t-elle quelque chose à son tour ? Après les 4 épisodes que nous avons pu visionner, il s’agit pour l’instant de la série la plus frustrante du MCU en raison d’un potentiel nettement sous-exploité et d’une écriture moins fine que dans les précédentes productions Disney+.

[Lire la suite]