Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,99 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 974,35
    -389,91 (-0,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,02 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

Aides de l'Anah : montant et conditions

Hero Images / Getty Images

Créée en 1971, l’Agence nationale de l’habitat (Anah) est un organisme public qui a pour rôle de mettre en œuvre la politique nationale de développement et d’amélioration du parc de logements privés en France.

L’Anah intervient principalement en faveur :

Les aides de l’Anah visent à encourager la réalisation de travaux de rénovation dans le parc immobilier privé afin d’améliorer la qualité de l’habitat et de favoriser l’accès à un logement décent pour tous.

Les subventions et aides de l’Anah sont ainsi destinées à lutter :

Les subventions de l’Anah peuvent contribuer au financement de projets de travaux lourds ou de travaux d’amélioration sur l’habitat privé.

Il existe différentes aides (voir ci-dessous), qui prennent chacune en charge différents types de travaux. Ainsi, l’Anah peut subventionner :

Les travaux ne doivent jamais être lancés avant réception de la décision confirmant l’attribution d’une subvention de l’Anah.

En cas de décision favorable, cette subvention est versée une fois les travaux achevés.

Il est parfois possible, pour les revenus très modestes, de disposer d’une avance pour débuter les travaux. L’avance peut ainsi porter sur l’adaptation du logement à la perte d’autonomie (MaPrimAdapt').

Sont concernés les chantiers de grande ampleur ayant un coût élevé et qui visent à rénover entièrement un logement dégradé et insalubre (rénovation de réseaux d’eau, d’électricité ou de gaz).

Elle remplace les aides Habiter Sain ou Habiter Serein.

Les travaux éligibles sont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : les défaillances des promoteurs au plus haut, et ce n’est que le début
MaPrimeRénov' : des aides à la rénovation renforcées en 2024, découvrez leurs montants
Immobilier : voici la station de ski la plus chère de France
JO de Paris 2024 : certaines locations de luxe atteignent des prix vertigineux
Immobilier : 20 villes où les prix vont exploser d’ici 2030 à cause du manque de terrains