La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 869,31
    -108,77 (-0,32 %)
     
  • Nasdaq

    11 448,88
    -172,83 (-1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    27 433,40
    +50,84 (+0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,0855
    -0,0019 (-0,17 %)
     
  • HANG SENG

    22 069,73
    -619,17 (-2,73 %)
     
  • BTC-EUR

    21 323,55
    -572,18 (-2,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    523,66
    -14,21 (-2,64 %)
     
  • S&P 500

    4 033,66
    -36,90 (-0,91 %)
     

Aides aux entreprises: le guichet électricité prolongé en 2023

AFP/Archives - Eric PIERMONT

"Guichet" et "amortisseur" électricité peuvent représenter jusqu'à 35% d'allègement des factures d'électricité. Le second dispositif vise en priorité les petites et moyennes entreprises et certaines très petites entreprises qui ne bénéficient pas du tarif réglementé de vente.

Prévu au départ pour s'arrêter à la fin de l'année, le "guichet électricité" prévu par le gouvernement pour aider les petites entreprises à payer leurs factures sera finalement prolongé en 2023, a indiqué le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, interrogé sur RMC. En plus de l'entrée en vigueur l'an prochain de l'"amortisseur électricité", un autre système où l'Etat prendra en charge une partie des dépenses énergétiques des entreprises, "nous maintiendrons le guichet au 1er janvier 2023 pour alléger un peu plus la facture des artisans", a déclaré le numéro deux du gouvernement.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les deux dispositifs cumulés représenteront un "allègement de la facture" d'électricité qui pourra aller jusqu'à 35% de celle-ci, selon le ministre, qui était interrogé sur la situation de certains artisans (boulangers, bouchers) étranglés par la hausse des prix de l'énergie observée depuis le début de l'offensive militaire russe en Ukraine en février.

Dispositifs successifs

Prenant l'exemple d'un entrepreneur dont la facture d'électricité s'élèverait à 4.000 euros, Bruno Le Maire a assuré que ce dernier n'aurait en réalité que 2.600 euros à payer s'il recourait aux dispositifs du gouvernement. Initialement créé dans le cadre du plan de résilience en mars, le "guichet électricité" a été plusieurs fois remanié et simplifié ces derniers mois face aux critiques des entreprises qui jugeaient son fonctionnement complexe. Il ne devait initialement subsister l'an prochain que pour les entreprises de taille intermédiaire et les grandes entreprises. L'amortisseur électricité pour 2023 a pour sa part été annoncé en octobre par le gouvernement. Il vise en priorité les petites et moyennes[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi