Marchés français ouverture 4 h 17 min
  • Dow Jones

    35 135,94
    +236,60 (+0,68 %)
     
  • Nasdaq

    15 782,83
    +291,18 (+1,88 %)
     
  • Nikkei 225

    28 498,91
    +214,99 (+0,76 %)
     
  • EUR/USD

    1,1306
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    23 580,39
    -271,85 (-1,14 %)
     
  • BTC-EUR

    50 359,76
    -734,76 (-1,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 434,41
    +5,48 (+0,38 %)
     
  • S&P 500

    4 655,27
    +60,65 (+1,32 %)
     

Aides à domicile: feu vert du Sénat au "tarif plancher"

·2 min de lecture

Le Sénat, dominé par l'opposition de droite, a voté mardi soir en faveur d'un "tarif plancher" national de 22 euros par heure d'intervention des services d'aide à domicile en 2022. Ce tarif plancher serait fixé tous les trois ans.

Le gouvernement veut réparer les iniquités entre les départements. Avec un avis favorable du gouvernement, a adopté un amendement du rapporteur LR pour l'Autonomie Philippe Mouiller prévoyant que le tarif plancher serait fixé non pas annuellement, comme le prévoyait le texte adopté à l'Assemblée nationale, mais tous les trois ans. Cela "afin de limiter la complexité de gestion, pour les départements notamment". Cette disposition figure dans le . Certaines collectivités ne payent à l'employeur que 18 euros de l'heure et "plus de la moitié des heures effectuées" sont rémunérées sous ce niveau de 22 euros. Cela vise aussi à mieux rémunérer les salariés, dont les auxiliaires de vie auprès des personnes âgées.

Vers une solidarité intergénérationnelle

Le gouvernement revendique une "réforme systémique" pour un "virage domiciliaire", permettant aux personnes âgées de rester le plus longtemps possible chez elles. Ce virage domiciliaire "bénéficie d'un milliard d'euros", a souligné le secrétaire d'Etat chargé de l'Enfance Adrien Taquet, vantant "un financement massif, pérenne". Le ministre a également "salué la parole présidentielle" dqui a, lors de son allocution télévisée mardi soir, "salué la création de la 5e branche, de ce service public de l'Autonomie". "Vous nous proposez des ajustements paramétriques marginaux, quand c'est d'une réforme systémique dont notre pays a besoin", a fustigé à gauche Cathy Apourceau-Poly (CRCE à majorité communiste).

Le Sénat a adopté dans la nuit, avec un avis défavorable du gouvernement, un amendement du rapporteur visant à organiser, tous les deux ans, "une conférence nationale des générations et de l'autonomie", destinée "à chiffrer les besoins des personnes âgées et des personnes handicapées". "Plutôt que de procéder par petites touches, nous aurions besoin d'une vision globale", a plaidé M. Mouiller. "Il n'y a pas de +petites touches+, mais de grandes avancées !", a rétorqué M. Taquet. Le ministre a convenu qu'une conférence nationale [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles