Publicité
La bourse ferme dans 7 h 50 min
  • CAC 40

    7 660,38
    -10,96 (-0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 930,57
    -17,16 (-0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 134,76
    +299,90 (+0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0678
    -0,0029 (-0,27 %)
     
  • Gold future

    2 371,10
    +2,10 (+0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 541,56
    -1 199,17 (-1,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 355,45
    -4,88 (-0,36 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,34
    +0,17 (+0,21 %)
     
  • DAX

    18 217,68
    -36,50 (-0,20 %)
     
  • FTSE 100

    8 266,45
    -6,01 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    17 721,59
    -140,64 (-0,79 %)
     
  • S&P 500

    5 473,17
    -13,86 (-0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 061,44
    -273,88 (-1,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2644
    -0,0016 (-0,13 %)
     

Aider le Canada à devenir une superpuissance en matière d’innovation agroalimentaire

Bioenterprise Canada a lancé une série de tables rondes nationales visant à déterminer et à libérer le potentiel du Canada à titre de superpuissance agroalimentaire mondiale. L’initiative a démarré à Calgary le 29 avril avec la première de sept tables rondes provinciales et régionales visant à cerner et à comprendre les obstacles qui empêchent les entrepreneurs canadiens des secteurs de la technologie alimentaire et de l’agrotechnologie de commercialiser avec succès leurs innovations. (Photo: Business Wire)

Lancement d’une série de tables rondes nationales dont les conclusions seront présentées à Ottawa cet automne

GUELPH, Ontario, May 27, 2024--(BUSINESS WIRE)--Bioenterprise Canada a lancé une série de tables rondes nationales visant à déterminer et à libérer le potentiel du Canada à titre de superpuissance agroalimentaire mondiale. L’initiative a démarré à Calgary le 29 avril avec la première de sept tables rondes provinciales et régionales visant à cerner et à comprendre les obstacles qui empêchent les entrepreneurs canadiens des secteurs de la technologie alimentaire et de l’agrotechnologie de commercialiser avec succès leurs innovations.

PUBLICITÉ

Selon Bloomberg, le Canada se classe au neuvième rang mondial pour ce qui est des dépenses consacrées à la recherche agricole, mais seulement au 21e rang lorsqu’il s’agit de transformer cette recherche en innovations pratiques et commercialisables.

« Nous croyons que pour combler le fossé de l’innovation agroalimentaire, il est essentiel de comprendre les défis qui existent aux échelons régional, provincial et territorial afin de pouvoir élaborer une stratégie nationale pour surmonter ces obstacles tout en élargissant les programmes et initiatives régionaux qui ont fait leurs preuves », dit le président-directeur général de Bioenterprise Canada, Dave Smardon. « Le Canada est un pays étendu et diversifié dont l’industrie agroalimentaire comporte de multiples facettes, et il est impératif que nous trouvions des moyens de mieux collaborer pour créer des ressources et des programmes de soutien plus efficaces et plus collaboratifs qui aideront notre secteur, notre économie et notre pays à prospérer. »

Bioenterprise, le Réseau foodtech et agtech du Canada, mène les efforts visant à créer un environnement national d’innovation agroalimentaire encore meilleur et plus complet, avec le soutien de ses partenaires Bennett Jones LLP, Agriculture et Agroalimentaire Canada, la Fédération canadienne de l’agriculture et Financement agricole Canada.

Ce projet permettra d’accomplir ce qui suit :

  • Analyser et unifier le réseau complexe d’organisations en interaction ainsi que leurs services respectifs dans le secteur agroalimentaire de chaque région et déterminer les lacunes de l’écosystème.

  • Formuler des recommandations pour que les atouts considérables du Canada en matière de recherche se traduisent par des solutions pratiques et commercialisables et pour renforcer la compétitivité du Canada dans le secteur agroalimentaire mondial.

  • Favoriser la collaboration au sein du réseau national existant de catalyseurs de la commercialisation en promouvant le partage ouvert de connaissances, de ressources et de pratiques exemplaires.

  • Inviter les chefs de file de l’industrie à participer à un processus visant à déterminer et à éliminer certains obstacles à l’innovation afin que les politiques et les stratégies futures soient éclairées et percutantes.

« La possibilité pour le Canada de devenir une superpuissance agroalimentaire mondiale repose sur l’abondance de ses ressources naturelles, sur ses établissements de recherche de pointe et sur l’importance qu’il accorde aux pratiques agricoles durables », affirme Lorelei Graham, associée et cheffe de l’équipe du secteur de l’agroentreprise de Bennett Jones. « Nous sommes fiers de soutenir cette initiative qui améliorera la commercialisation des innovations agroalimentaires et permettra aux entreprises de rester au Canada. Cela contribuera à stimuler la croissance économique, à réduire notre empreinte carbone et à renforcer la sécurité alimentaire. »

Après les événements avec des intervenants en Alberta, en Colombie-Britannique, en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario, au Québec et au Canada atlantique, le projet culminera par un sommet sur l’innovation agroalimentaire qui se tiendra à Ottawa cet automne.

Les résultats attendus du projet sont les suivants : une feuille de route de l’écosystème d’innovation présentant les principales ressources et parties prenantes de chaque région; un rapport complet résumant les défis et les possibilités relevés lors des tables rondes; des orientations politiques visant à améliorer le processus de commercialisation et à réduire les obstacles réglementaires; un plan d’action stratégique et un cadre pour une meilleure collaboration entre l’industrie, le gouvernement, le milieu universitaire et les autres intervenants; des pratiques exemplaires et des études de cas régionales qui pourraient être appliquées à l’échelle nationale.

Ce projet a été financé en partie par Agriculture et Agroalimentaire Canada, le cabinet Bennett Jones LLP, Financement agricole Canada et la Fédération canadienne de l’agriculture.

À propos de Bioenterprise Canada

Bioenterprise est le Réseau foodtech et agtech du Canada, un accélérateur national dédié à la commercialisation des technologies agricoles. Bioenterprise met à profit plus de 20 ans d’expérience au service de l’industrie ainsi qu’un réseau mondial d’experts, de mentors, de bailleurs de fonds, de chercheurs et de partenaires de l’industrie pour aider les petites et moyennes entreprises agroalimentaires à connecter, à innover et à grandir.

À propos de Bennett Jones

Bennett Jones LLP est un cabinet d’avocats canadien de renommée internationale auquel les clients du Canada et du monde entier font confiance pour résoudre leurs questions juridiques les plus complexes. Fort d’une équipe de 500 avocats et conseillers en affaires répartis dans des bureaux au Canada et à l’étranger, le cabinet travaille avec certaines des entreprises les plus importantes et les plus prospères au Canada. Son équipe est réputée pour sa capacité à offrir une expérience client exceptionnelle, pour sa connaissance approfondie des activités et des secteurs de ses clients et pour sa capacité à établir des relations durables avec ses clients.

À propos de FAC

FAC est fière d’être entièrement dédiée à l’industrie agricole et agroalimentaire canadienne. Les employés de FAC ont à cœur la réussite à long terme des personnes qui produisent et transforment les aliments canadiens. FAC offre des solutions de financement souples tout en apportant de la valeur ajoutée en diffusant des données et des connaissances, en établissant des relations et en mettant à profit son expertise. FAC propose une combinaison de produits et de services financiers et non financiers conçus pour répondre aux besoins complexes et changeants de l’industrie. À titre de société d’État commerciale, FAC et un partenaire stable qui réinvestit ses profits dans l’industrie et les collectivités qu’elle sert.

À propos de la Fédération canadienne de l’agriculture

La Fédération canadienne de l’agriculture a été créée en 1935 pour représenter d’une seule voix les intérêts des agriculteurs canadiens. Encore aujourd’hui, la FCA poursuit sa mission en tant qu’organisation-cadre financée par les agriculteurs, qui représente à la fois les organisations agricoles provinciales à vocation générale et les groupes nationaux de producteurs. La FCA représente l’ensemble des producteurs agricoles, qui exploitent des fermes de toutes tailles. Par l’entremise de ses membres, elle représente plus de 190 000 familles agricoles canadiennes d’un océan à l’autre.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20240527719129/fr/

Contacts

Dave Smardon, Bioenterprise Canada
dave.smardon@bioenterprise.ca ou 519 821-2960

Lorelei Graham, Bennett Jones
grahaml@bennettjones.com or 416 777-6547