La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 328,81
    -100,53 (-0,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Agriculture : Se pliant à une décision de la justice européenne, la France renonce aux néonicotinoïdes

Agriculture : Se pliant à une décision de la justice européenne, la France renonce aux néonicotinoïdes

BIODIVERSITE - La Cour de justice de l’UE a estimé jeudi qu’aucune dérogation concernant les semences traitées aux néonicotinoïdes n’était justifiée

Les défenseurs de la biodiversité sont particulièrement satisfaits. Se pliant à une décision jeudi de la Cour de justice de l’Union européenne, la France a annoncé lundi renoncer à autoriser par dérogation les néonicotinoïdes pour protéger les semences de betteraves sucrières qui doivent être plantées en mars.

« Je n’ai aucune intention de balader les agriculteurs et en particulier ceux qui sont inquiets, car c’est dans 4 à 6 semaines qu’ils vont prendre la décision d’implantation des semences », a déclaré le ministre de l’Agriculture, Marc Fesneau. Le gouvernement ne proposera donc pas une « troisième année de dérogation sur l’enrobage des semences de betteraves ».

Un pesticide pour lutter contre la jaunisse de la betterave

Les néonicotinoïdes, insecticides qui s’attaquent au système nerveux des insectes, sont mis en cause dans le déclin massif des colonies d’abeilles. Plusieurs substances sont interdites dans l’UE depuis 2018, mais plusieurs pays ont accordé des dérogations, ces insecticides permettant de lutter contre un puceron vecteur de la jaunisse de la betterave.

La Ligue de protection des oiseaux a salué une « grande victoire pour la biodiversité ». « Néonicotinoïdes : point final ! » a pour sa part claironné l’association Agir pour l’env(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Loire-Atlantique : Le gouvernement valide la reconversion de la centrale à charbon de Cordemais
Prix de l’énergie : Pourquoi le prix des carburants augmente ?
Pesticides : La filière de la cerise française s’inquiète face à la mouche asiatique