Agriculture : vers l'égalité hommes - femmes ?

Le ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, a organisé le colloque dix ans d'égalité filles-garçons dans l'enseignement agricole : regards croisés. L'enjeu de cette journée était de rendre visibles les actions du réseau national de l'Enseignement agricole égalité des chances entre les filles et les garçons, au travers du regard croisé d'experts, sociologues, psychologues, spécialistes des questions de genre, enseignants, formateurs, afin de tracer les pistes à explorer pour les dix années à venir. Les actions mises en place s'organisent autour de trois grands thèmes : l'orientation, la citoyenneté et le respect entre les deux sexes et la lutte contre les stéréotypes.

Le réseau national est constitué de 46 chargé(e)s d'égalité régionaux qui sont impliqués aux trois niveaux : local, régional et national, et coordonné par la Direction générale de l'enseignement et de la recherche. L'enseignement agricole met en place grâce au travail de ce réseau national, différents projets pour valoriser les aptitudes des filles et des garçons et les accompagner vers l'acquisition des compétences, que ce soit dans le cadre scolaire ou dans la sphère extra scolaire (domaines culturel, sportif, professionnel, etc.). Aujourd'hui, l'Enseignement agricole compte plus de 50% de filles, avec de grandes disparités selon les filières, et 61% dans l'enseignement supérieur. Ainsi la proportion des filles s'échelonne de 16,6% pour le secteur aménagement à 85,6% pour celui des services aux personnes et aux entreprises.

A l'occasion de ce colloque, Stéphane Le Foll a souhaité, inscrire pleinement l'enseignement agricole dans la politique gouvernementale de promotion de l'égalité des droits entre les femmes et les hommes. Les actions du réseau de l'enseignement agricole, en particulier pour favoriser l'égalité d'accès aux différentes filières des filles et des garçons devront être amplifiées a déclaré le Ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt.