La bourse ferme dans 4 h 10 min
  • CAC 40

    5 616,76
    +18,15 (+0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 614,15
    +18,73 (+0,52 %)
     
  • Dow Jones

    30 930,52
    +116,26 (+0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,2109
    -0,0024 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 847,20
    +7,00 (+0,38 %)
     
  • BTC-EUR

    28 508,99
    +2,38 (+0,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    680,56
    -34,64 (-4,84 %)
     
  • Pétrole WTI

    53,69
    +0,71 (+1,34 %)
     
  • DAX

    13 892,34
    +77,28 (+0,56 %)
     
  • FTSE 100

    6 709,03
    -3,92 (-0,06 %)
     
  • Nasdaq

    13 197,18
    +198,68 (+1,53 %)
     
  • S&P 500

    3 798,91
    +30,66 (+0,81 %)
     
  • Nikkei 225

    28 523,26
    -110,20 (-0,38 %)
     
  • HANG SENG

    29 962,47
    +320,19 (+1,08 %)
     
  • GBP/USD

    1,3675
    +0,0041 (+0,30 %)
     

Agriculture: comment Bayer fait face au sujet brûlant du glyphosate

·2 min de lecture

Le géant pharmaceutique et agrochimique continue de creuser son sillon en tentant de s'adapter aux nombreux enjeux du monde agricole. Le glyphosate, un herbicide très utilisé mais controversé, est ainsi sur la sellette en France.

"Le dossier du glyphosate est aussi devenu politique", pointe Bruno Tremblay, directeur de la région EMEA pour la division Crop Science de Bayer. Un dossier hautement politique en effet. Fin 2017, dès lors que des alternatives existent et "au plus tard dans trois ans". Une réponse à la réautorisation européenne de cet herbicide -très utilisé mais controversé en raison de l'impact qu'il aurait sur la santé et la biodiversité- décidée au même moment. Si l'échéance française a depuis été repoussée –- faute d'options viables dans plusieurs secteurs agricoles, la sortie du glyphosate est enclenchée. Lors de la présentation du rapport de la mission de suivi de la sortie du glyphosate menée à l'Assemblée nationale mardi 15 décembre, les députés rapporteurs Jean-Baptiste Moreau et Jean-Luc Fugit ont salué la baisse de 30% des ventes de cet herbicide enregistrée en 2019 après un pic enregistré l'année précédente. Un pas vers la sortie.

Lire aussi

Alors comment le géant pharmaceutique et agrochimique Bayer veut continuer à creuser son sillon dans ce contexte? "Il y a aujourd'hui une réflexion sur les usages essentiels et les usages non essentiels sur le glyphosate, répond diplomatiquement Bruno Tremblay. Quels sont les usages pour lesquels il peut y avoir une alternative et quels sont les usages pour lesquels il n'y en a pas. Nous nous inscrivons en France dans une logique de collaboration avec le monde agricole et les autorités pour maintenir le glyphosate sur les usages essentiels." Exemple: l'agriculture de conservation qui fait partie des activités pour l'heure sans alternative puisque le labour n'y est pas pratiqué, .

Des milliers de plaintes aux Etats-Unis

Depuis –figure phare du glyphosate avec son produit Roundup- pour plus de 60 milliards de dollars, l'herbicide controversé a pourtant bel et bien apporté son lot de déboires à Bayer. font l'objet de discussions en vue d'un éventuel accord qui pourrait coûter autour de 10 milliards de dollars au groupe. D'où un inév[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi