La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 340,76
    -52,99 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    14 078,44
    -95,70 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    29 441,30
    +279,50 (+0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,2127
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 638,53
    -203,60 (-0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    33 502,75
    +508,18 (+1,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 010,71
    +0,10 (+0,01 %)
     
  • S&P 500

    4 252,03
    -3,12 (-0,07 %)
     

Agirc-Arrco : en 2020, plus d’un retraité sur deux a préféré le malus au report de l’âge de départ

·1 min de lecture

Après deux ans d’application, les premiers bilans arrivent. Dans le panorama annuel des retraites publié par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) publié le jeudi 20 mai, il était indiqué que pour sa première année d’application, le bonus-malus de l’Agirc-Arrco a concerné 49% des nouveaux retraités. En 2020, d’après nos informations, ce chiffre grimpe pour atteindre 55%. Ce qui signifie donc que plus d’un ex-salarié du privé sur deux est parti avec une pension minorée de 10% pendant trois ans. Ce principe de bonus/malus a été instauré en 2019. Les retraités qui partent à l’âge du taux plein voient leur retraite réduite de 10% pendant trois ans. Pour éviter ce malus, ils doivent partir un an plus tard. A l’inverse, s’ils décident de travailler plus longtemps, leur pension est augmentée pendant un an. La hausse est de 10% pour un salarié qui travaille deux ans de plus que l’âge d’obtention du taux plein. Elle est de 20% pour trois ans et 30% pour quatre ans. Sont concernées les générations nées à partir de 1957.

Ce dispositif n’a donc pas empêché plus de la moitié des nouveaux retraités de prendre leur retraite même s’ils touchaient moins que prévu. “Dès que les gens peuvent partir à la retraite, ils partent quelles que soient les conditions", confirme un expert du dossier. Concernant ceux qui sont partis sans malus, près de 38% remplissent les conditions qui permettent d’être exonérés du dispositif. C’est le cas notamment des futurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Retraite : vous avez constaté des erreurs dans le calcul de votre pension ? Témoignez !
Seniors au chômage : plus de conseils pour faciliter votre passage à la retraite
Agirc-Arrco : près de la moitié des retraités se sont vu appliquer un malus en 2019
Retraite : une pension liquidée sur six comportait une erreur en 2020
Un aidant sur six dépense au moins 250 euros par mois pour soutenir son proche dépendant