Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 085,39
    +248,68 (+0,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 380,75
    -37,12 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0074 (-0,58 %)
     

Comment agir pour la sauvegarde des animaux ? Réponse par Cyril Dion

Simone

"En ce moment, les espèces disparaissent entre 100 et 1000 fois plus vite que la normale." Dans son dernier film documentaire Animal, sorti en 2021, Cyril Dion a suivi Bella et Vipulan, deux ados engagées pour la défense des animaux. Au fil du récit, ils questionnent notre manière de traiter le vivant et comment le sauvegarder.

En 2018, il co-réalise la suite avec Laure Noualhat. Pour le tournage d'Après-Demain, ils sont allés à la rencontre de personnes inspirées par Demain et ayant mis en place des projets écologiques. Au travers de ses réalisations, Cyril Dion propage un message d'espoir, sensible aux problématiques écologiques actuelles.

Le documentariste constate que les humains se permettent d'exploiter les autres formes de vie au nom de la croissance économique : "On peut raser autant de forêt qu'on veut, vider autant d'océans qu'on veut... Tant qu'il y a de la croissance, tout va bien." Il pointe le problème majeur des lobbys qui réussissent à obtenir des subventions publiques alors qu'ils participent à détruire la faune et la flore mondiale.

Dans Animals, Cyril Dion a souhaité alerter à propos de l'extinction de masse des espèces animales, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite