La bourse ferme dans 2 h 43 min

Les agents de bord canadiens demandent au fédéral de prioriser la sécurité aérienne dans la prochaine phase de la pandémie

Le syndicat des agents de bord du Canada lance aujourd’hui sa campagne En avion, en sécurité qui vise à rendre le transport aérien plus sûr pour le personnel de bord et les passagers dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Cette campagne, lancée par la Division du transport aérien du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), demande au gouvernement fédéral d’exiger un meilleur accès à l’équipement de protection individuelle pour les travailleurs des compagnies aériennes et de reconnaître le droit de ceux-ci de refuser un travail dangereux.

Le SCFP affirme que la crise de la COVID-19 a mis en évidence les lacunes de la réglementation actuelle, qui ne protège pas adéquatement les agents de bord et, par extension, les passagers. Au cours des derniers mois, le SCFP a observé des procédures de contrôle mal exécutées dans les aéroports, ainsi qu’un approvisionnement inadéquat en équipement de protection individuelle et la fourniture d’équipement défectueux ou de qualité médiocre. On a contraint les agents de bord à choisir entre travailler dans des conditions dangereuses, sans protection adéquate, ou se passer de salaire. C’est dire que le droit de refus prévu dans les lois du travail du Canada échoue à son mandat.

« Les agents de bord du Canada ont été parmi les premiers travailleurs canadiens exposés à la COVID-19 », rappelle le président de la Composante Air Canada du SCFP, Wesley Lesosky. « Ils sont restés en première ligne de la pandémie, risquant leur santé et leur sécurité pour ramener les Canadiens à la maison pendant cette crise sans précédent. Le gouvernement a maintenant l’occasion de rendre les vols plus sûrs pour tout le monde. Il ne doit pas la laisser passer. »

« Tout ce qui renforce la sécurité des agents de bord au travail renforce aussi celle des passagers », ajoute Wesley, « Alors que les vols reprennent graduellement, nous avons un besoin urgent que le gouvernement reconnaisse ce que nous avons traversé et qu’il s’assure que, la prochaine fois, les passagers et les agents de bord seront bien protégés. »

La campagne invite les travailleurs du transport aérien et les citoyens à écrire à leur député fédéral et au ministre fédéral des Transports Marc Garneau pour exiger de meilleures protections pour les travailleurs et les passagers. Un outil d’envoi de courriel est disponible sur le site Web de la campagne : enavionensecurite.ca

Le SCFP est le syndicat des agents de bord du Canada; il en représente 15 000 répartis entre neuf transporteurs.

:ml/sepb491

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20200730005568/fr/

Contacts

Pierre Ducasse
Relations de presse, SCFP
418-964-9448
pducasse@scfp.ca