Marchés français ouverture 2 h 12 min
  • Dow Jones

    34 160,78
    -7,31 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    13 352,78
    -189,34 (-1,40 %)
     
  • Nikkei 225

    26 756,10
    +585,80 (+2,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,1157
    +0,0010 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 663,60
    -143,40 (-0,60 %)
     
  • BTC-EUR

    33 455,25
    +958,46 (+2,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    846,22
    +26,72 (+3,26 %)
     
  • S&P 500

    4 326,51
    -23,42 (-0,54 %)
     

Les agentes et agents de bord canadiens demandent au gouvernement fédéral d’accroître la sécurité des vols face à la montée du variant Omicron

·2 min de lecture

VANCOUVER, January 12, 2022--(BUSINESS WIRE)--Le syndicat représentant 14 000 agentes et agents de bord à travers le Canada affirme que le gouvernement fédéral doit agir de manière décisive pour rendre l’environnement de cabine plus sécuritaire, pour le personnel et le public, face à la montée du variant Omicron. Le président de la composante Air Canada et de la Division du transport aérien du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), Wesley Lesosky, a écrit au ministre fédéral des Transports, Omar Alghabra, pour exiger que le gouvernement prenne au sérieux les préoccupations du personnel du secteur du transport aérien en matière de santé et de sécurité.

« Le party qui s’est déroulé à bord d’un vol vers Cancún n’est que la partie visible de l’iceberg de ce que nos membres vivent au quotidien. Notre travail est difficile, et il l’est encore plus en ce moment, alors que nous devons surveiller le port du masque et gérer des passagères et des passagers agressifs et de plus en plus turbulents, tout en appliquant des protocoles COVID qui changent sans cesse », a déclaré Wesley Lesosky.

« Nous avons besoin que notre gouvernement nous vienne en aide », a-t-il ajouté.

Dans sa lettre du 7 janvier au ministre Alghabra, Wesley Lesosky a appelé le gouvernement fédéral à restreindre les services non essentiels à bord qui encouragent les gens à retirer leur masque pendant de longues périodes, comme le service continu de repas et de boissons. Les agentes et agents de bord canadiens ont signalé à plusieurs reprises au gouvernement que ces services augmentent considérablement les risques de transmission et sont les principaux déclencheurs de comportements perturbateurs et agressifs de la part des passagères et des passagers

« Le variant Omicron est extrêmement contagieux, beaucoup plus que les variants précédents dont les politiques actuelles des gouvernements et des entreprises découlent. Ce n’est pas le moment pour les agentes et agents de bord de se soucier de si quelqu’un a droit à du fromage ou non », a-t-il lancé.

:cc/sepb491

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20220112005729/fr/

Contacts

Pour plus de renseignements :
Philippe Gagnon
Relations de presse, SCFP
613-894-0146
pgagnon@scfp.ca

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles