La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,26 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +0,70 (+0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    47 132,79
    -1 813,88 (-3,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,29 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    -0,08 (-0,12 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,95 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,44 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,42 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,85 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0098 (+0,70 %)
     

Un agent immobilier condamné pour avoir presque doublé le prix d'un bien

·1 min de lecture

Il a sans doute eu les yeux plus gros que le ventre. Comme le rapporte Le Figaro, un agent immobilier a écopé d'une amende de 30.000 euros pour avoir surestimé le prix d'un bien qu'il devait vendre pour ses clients. Le bien en cause avait été estimé par l'agent à 400.000 euros alors qu'au final, les clients n'ont pu le vendre que 242.000 euros, soit quasiment deux fois moins, deux ans plus tard.

Sauf que, dans le même temps​, l'agent immobilier avait vendu aux mêmes clients​ un nouveau bien pour la somme de 309.000 euros. Il avait tout intérêt ainsi à surévaluer le prix du bien mis en vente, note l'avocat Me Gabriel Neu-janicki cité par Le Figaro. Il ajoute : "L'agent immobilier a manqué, tant à son devoir de loyauté, qu'à son obligation d'information et de conseil en évaluant le bien en cause…"

>> A lire aussi - A quoi ressemblera l’agent immobilier de demain ?

Pour financer leur nouveau bien, les vendeurs/acquéreurs avaient en effet dû contracter un prêt relais. Ils ont finalement perdu beaucoup dans ce dossier. Pour la justice, le professionnel de l'immobilier a gonflé les prix volontairement afin qu'ils achètent plus rapidement son autre bien à vendre. Cela lui permettait ainsi de toucher sa commission.

Un préjudice important pour le tribunal, qui a demandé à indemniser les clients à hauteur de plus de 33.000 euros : 22.000 euros pour "la perte de chance d'acquérir un bien immobilier à de meilleures conditions", ainsi que plus de 5.600 euros d'intérêts, un peu moins de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Impôt sur le revenu 2021 : PEE, Perco… comment déclarer votre épargne salariale
Étudiants, alternants, jeunes salariés… un simulateur pour savoir à quelles aides vous avez droit
Réduction d’impôt Pinel : mode d’emploi et nouveauté cette année pour votre déclaration de revenus
Déclaration de revenus : parents isolés, cette case à cocher pour majorer votre quotient familial
Un couple payait une rente alors que la propriétaire était morte depuis quatre ans