La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    27 781,02
    +497,43 (+1,82 %)
     
  • EUR/USD

    1,1881
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    26 235,80
    +274,77 (+1,06 %)
     
  • BTC-EUR

    33 080,11
    -1 825,22 (-5,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    951,68
    -9,21 (-0,96 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     

Emmanuel Macron s'attaque aux régimes spéciaux de retraite

·1 min de lecture

Une réforme soumise aux conditions sanitaires. Emmanuel Macron n'a pas totalement enterré la réforme des retraites. Alors que le projet de loi portant création d'un régime universel a été éclipsé à cause de la pandémie, le locataire de l’Elysée a rappelé qu'avec 42 régimes, le système de retraite français “entretient des inégalités majeures”. Il a ainsi annoncé que “les régimes spéciaux devront être supprimés pour les nouveaux employés”. Il n’a cependant pas donné de date précise pour la mise en place d’une telle mesure.

Autre point sensible sur lequel pourrait appuyer le chef de l’Etat : l’âge de départ à la retraite. Pour lui, il s’agit d’une évidence “il faudra partir à la retraite plus tard”. Il n’a cependant pas confirmé qu’il envisageait de reporter l’âge légal de départ à la retraite. Il a toutefois souligné qu’une telle mesure ne pourrait pas se faire “de manière uniforme” et qu’elle serait mise en place progressivement. Après le bâton, la carotte. Emmanuel Macron a réaffirmé un de ses engagements : porter la retraite minimum à 1.000 euros pour qu’une “vie de travail puisse offrir une pension digne”.

Côté calendrier, un travail avec les partenaires sociaux doit être mené par le premier ministre Jean Castex à la rentrée. Mais toutes ces annonces restent encore de simples hypothèses car de telles réformes ne seront lancées que si “l’épidémie est sous contrôle et la reprise bien assurée”. Deux conditions qui risquent d’être difficiles à remplir d’ici la fin du quinquennat. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment sont pris en compte les enfants pour votre retraite même si ce ne sont pas les vôtres
Les marges de manoeuvre étroites d’Emmanuel Macron pour réformer les retraites
Retraite : cette mesure qui incite déjà les Français à travailler plus longtemps
Salarié à temps partiel : pourquoi ne pas opter pour la retraite progressive
Départ à la retraite : le cadeau parfois empoisonné du report de cotisations

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles