La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,65
    -48,00 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,54
    -35,31 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    31 105,34
    +181,20 (+0,59 %)
     
  • EUR/USD

    1,1918
    -0,0061 (-0,51 %)
     
  • Gold future

    1 698,50
    -2,20 (-0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    40 174,66
    -1 899,43 (-4,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    957,57
    +14,39 (+1,53 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,95
    +2,12 (+3,32 %)
     
  • DAX

    13 920,69
    -135,65 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    6 630,52
    -20,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 683,38
    -40,09 (-0,32 %)
     
  • S&P 500

    3 784,81
    +16,34 (+0,43 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,79 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3817
    -0,0077 (-0,55 %)
     

Agé de 16 ans, l'agresseur présumé d'une joggeuse arrêté et mis en examen

·1 min de lecture

En Seine-et-Marne, l’agresseur présumé d’une joggeuse à Ozoir-la-Ferrière a été arrêté et mis en examen, mercredi, pour violences aggravées. Il est soupçonné d’avoir attaqué la jeune femme en septembre dernier dans un bois, en lui serrant un cordon autour du cou. Mais la victime avait réussi à s’en défaire et son agresseur avait pris la fuite. Il a donc été retrouvé, et il s'agirait d'un adolescent de 16 ans.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Reconnu par la victime

Le jeune homme a été formellement reconnu par la victime lors de sa garde à vue. Et c'est elle encore qui a permis son arrestation, grâce à un incroyable concours de circonstances : après son agression, la joggeuse avait donné une description de son agresseur, trop vague pour l’identifier. Mais il y a quelques semaines, coup de théâtre : elle croit le reconnaître dans un magasin. Cette fois les enquêteurs tiennent une piste sérieuse.

Et là, surprise : l’homme dans le magasin n’était finalement pas l’agresseur… mais son grand frère, qui lui ressemble énormément. Et c’est comme cela que les policiers sont remontés jusqu’à l’adolescent de 16 ans.

Un cordon retrouvé à son domicile

Mardi, il a été interpellé. Chez lui, en perquisition, les enquêteurs ont retrouvé les vêtements décrits par la joggeuse ainsi qu’un cordon semblable à celui avec lequel elle avait été agressée. L’adolescent, jusqu’ici inconnu des services de police et de justice, n’est pas passé aux aveux. Il tient plutôt un discours ...


Lire la suite sur Europe1