Marchés français ouverture 6 h 17 min
  • Dow Jones

    33 876,97
    +586,89 (+1,76 %)
     
  • Nasdaq

    14 141,48
    +111,10 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 655,54
    +644,61 (+2,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,1913
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    28 489,00
    -312,27 (-1,08 %)
     
  • BTC-EUR

    26 526,47
    -3 446,13 (-11,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    757,38
    -92,96 (-10,93 %)
     
  • S&P 500

    4 224,79
    +58,34 (+1,40 %)
     

Afrique : ces chaînes d’information sous influence

·1 min de lecture

Les dirigeants africains ont compris l’importance du soft power. Depuis une vingtaine d’années, ils financent en sous main des chaînes d’information panafricaines, qui se prétendent officiellement “indépendantes” et à capitaux privés. Ces chaînes, diffusées par satellite sur l’Afrique, mais aussi en France via les opérateurs télécoms, se sont multipliées ces dernières années.

Notre enquête en trois volets commence par la plus récente, Africanews. La chaîne réalise 0,3% de part d’audience sur les 15 ans et plus, ce qui la classe au 55ème rang, selon l’étude Africascope menée à l’automne 2020 par Kantar/TNS dans 8 capitales africaines. Elle reste loin derrière France 24 (2,6%) et Africa 24 (0,4%). Sur les cadres dirigeants, l’audience hebdomadaire grimpe à 44,6%, selon l’étude Africascope 2018, là encore loin derrière France 24 (82,8%) et Africa 24 (59,7%).

Lors de son lancement, le 4 janvier 2016, son président Michael Peters proclamait : “c’est la première chaîne d’information multilingue et indépendante sur le continent”. Le dossier de presse assurait que la chaîne “n’a aucune couleur politique ou préférence idéologique”. La rédaction, “sans intérêts politiques, livre un travail journalistique sans compromis. Toutes les décisions sont prises indépendamment de tout agenda national et politique”. En outre, la chaîne était dotée d’une charte éditoriale, qui garantissait que “les programmes doivent être produits sans aucune pression d’une institution nationale ou internationale, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

De l'information à la sécurité, il n'y a qu'une voix
Bitcoin, dogecoin… l’influence d’Elon Musk décriée
Renaud Camus, Etienne Chouard… ces polémistes qui remplissent les caisses de Sud Radio
Afrique : l’Arabie saoudite va investir un montant colossal
Le n°1 français du chocolat Cémoi bientôt sous pavillon belge ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles