La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 921,42
    -49,05 (-0,14 %)
     
  • Nasdaq

    14 746,40
    +32,49 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    29 839,71
    -660,34 (-2,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    35 871,19
    -1 813,54 (-4,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 045,81
    -18,03 (-1,70 %)
     
  • S&P 500

    4 354,15
    -3,58 (-0,08 %)
     

Afghanistan: Les taliban annoncent contrôler le Panchir

·2 min de lecture

Les taliban ont revendiqué lundi la victoire dans le Panchir, annonçant que la prise de cette région, la dernière leur résistant encore, achève leur prise de contrôle de l'Afghanistan et qu'ils dévoileront bientôt leur gouvernement.

Les taliban ont revendiqué lundi la victoire dans le Panchir, annonçant que la prise de cette région, la dernière leur résistant encore, achève leur prise de contrôle de l'Afghanistan et qu'ils dévoileront bientôt leur gouvernement.

Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent des taliban se tenant devant les portes du siège du gouverneur de la province du Panchir, après avoir combattu des jours durant contre le Front national de la résistance afghane (FNRA) emmené par Ahmad Massoud.

"Le Panchir, qui était la dernière cachette de l'ennemi enfui, a été pris", a déclaré lors d'une conférence de presse l'un des porte-parole de la milice islamiste, Zabihoullah Moujahid.

Ahmad Massoud a refusé de reconnaître sa défaite. "Nous sommes au Panchir et notre résistance va continuer", a-t-il déclaré sur Twitter.

La vallée du Panchir, zone entourée de montagnes avait échappé à l'occupation soviétique avant de résister au précédent gouvernement taliban.

Les taliban ont assuré qu'il n'y aurait aucun "acte de discrimination" envers les habitants de la vallée - dont une grande partie appartient à l'ethnie tadjike alors que l'ethnie pachtoune est très nettement majoritaire dans le reste du pays.

"Ils sont nos frères et nous oeuvrerons ensemble dans l'objectif commun du bien-être du pays", a déclaré Zabihoullah Moujahid.

Des rideaux dans les salles de classe

Les taliban ont assuré aux Afghans et aux pays étrangers qu'ils n'imposeraient pas à nouveau les règles ultra-rigoristes en vigueur lorsqu'ils étaient au pouvoir entre 1996 et 2001.

Trois semaines après la prise de Kaboul, les taliban n'ont toutefois pas encore annoncé de nouveau gouvernement ni donné de détails quant au restrictions sociales qu'ils prévoient d'imposer.

Alors qu'on lui demandait si les Etats-Unis reconnaîtraient le gouvernement taliban, le président américain Joe Biden a déclaré que "(c'était) loin d'être le cas".

Les enseignants et les étudiants des universités des grandes villes d'Afghanistan ont décla[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles