Marchés français ouverture 8 h 1 min
  • Dow Jones

    34 022,04
    -461,68 (-1,34 %)
     
  • Nasdaq

    15 254,05
    -283,64 (-1,83 %)
     
  • Nikkei 225

    27 935,62
    +113,86 (+0,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,1326
    -0,0013 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    23 658,92
    +183,66 (+0,78 %)
     
  • BTC-EUR

    50 560,21
    -163,06 (-0,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 442,71
    -26,37 (-1,79 %)
     
  • S&P 500

    4 513,04
    -53,96 (-1,18 %)
     

Afghanistan, la riposte au 11-Septembre : nos images exclusives de la traque de Ben Laden

·1 min de lecture

"Justice sans limite" : c’est le nom de l’opération militaire lancée contre les talibans, maîtres de Kaboul et protecteurs de Ben Laden, peu de temps après les attentats du 11-Septembre 2001. L’opération commence dans le secret, les secrets. Le secret d’une opération aérienne que mènent les bombardiers furtifs B2 dans la nuit du 6 au 7 octobre, dans les secrets de forces terrestres discrètement disséminées sur le territoire afghan pour guider les bombardements des B1 et des B52... Les 19 et 20 octobre, la traque terrestre est officiellement lancée. Les buts de Washington : se venger des milliers de morts du 11-Septembre, reprendre l’Afghanistan aux talibans et surtout capturer "mort ou vif" l’ennemi numéro 1 de l’Amérique, Oussama Ben Laden.

Les médias du monde entier suivent cette traque et envoient des journalistes sur place. Europe 1 est bien sûr de la partie et envoie plusieurs reporters dans la région, entre Afghanistan, Pakistan et Tadjikistan. Pour la plupart des envoyés spéciaux, l’entrée en Afghanistan se fait par la frontière tadjike, au nord du pays. L’avantage : se passer de visa, car la zone est tenue par l’Alliance du Nord, les fidèles du commandant Massoud. Les fidèles du Lion du Panshir, assassinés le 9 septembre 2001, mènent le combat contre les talibans et profitent du soutien décisif des bombardements alliés.

De l'argent caché un peu partout

C’est donc par cette frontière que je pénètre en Afghanistan. Depuis le Pakistan, Patrice Thomas, envoyé spécial pour...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles