La bourse ferme dans 1 h 15 min
  • CAC 40

    6 764,63
    +51,76 (+0,77 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 224,77
    +36,46 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    35 857,07
    +115,92 (+0,32 %)
     
  • EUR/USD

    1,1609
    -0,0005 (-0,05 %)
     
  • Gold future

    1 788,70
    -18,10 (-1,00 %)
     
  • BTC-EUR

    53 451,87
    -1 416,86 (-2,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 490,19
    -14,96 (-0,99 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,74
    -0,02 (-0,02 %)
     
  • DAX

    15 760,04
    +160,81 (+1,03 %)
     
  • FTSE 100

    7 273,93
    +51,11 (+0,71 %)
     
  • Nasdaq

    15 362,83
    +136,13 (+0,89 %)
     
  • S&P 500

    4 594,71
    +28,23 (+0,62 %)
     
  • Nikkei 225

    29 106,01
    +505,60 (+1,77 %)
     
  • HANG SENG

    26 038,27
    -93,76 (-0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,3798
    +0,0029 (+0,21 %)
     

Afghanistan: opération séduction des Talibans au Qatar

·2 min de lecture

A Doha, au Qatar, les représentants du régime taliban ont tenté cette semaine de donner des gages de bonne volonté aux représentants américains et européens en vue de la reconnaissance de leur régime. Rencontre avec leur porte-parole Suhail Shasheen.

"Nous contrôlons les frontières, le territoire, les principales villes et nous avons le soutien du peuple. Sur ces bases nous devrions être reconnus. " En marge de rencontres avec des représentants occidentaux qui se sont déroulées cette semaine à Doha, au Qatar, Suhail Shaheen, porte-parole des Talibans et représentant désigné auprès des Nations Unies, a rencontré un groupe de journalistes français pour faire le point sur l’avancée de ces discussions.

Près de deux mois après l’entrée des Talibans dans Kaboul, l’Afghanistan est au bord de l’asphyxie. La population ne mange pas à sa faim, les salaires des fonctionnaires ne sont plus versés depuis quatre mois et la quasi-totalité des centres de santé du pays sont fermés, faute de l’aide internationale qui représentait auparavant 75% des revenus de l’Etat. "L’hiver approche et nous devons discuter des enjeux humanitaires", affirme Suhail Shaheen. Au cours d’une réunion virtuelle du G20 qui s’est tenue mardi – sans la Russie et la Chine - l’Union européenne s’est engagée à verser , dont 200 millions en nature. Mais l’avenir de ce pays de 38 millions d’habitants se joue en grande partie à Doha, au Qatar.

Echange informel et technique

C’est là que se sont tenues les négociations entre Américains et Talibans, aboutissant à l’accord de paix du 29 février 2020. Et c’est là que se sont déroulées, lundi et mardi dernier, , en vue d’une éventuelle reconnaissance de l’Etat islamique d’Afghanistan par les Américains et les Européens. "Un échange informel au niveau technique (…) qui doit permettre aux Américains et aux Européens d’aborder des problèmes", selon Nabila Massrali, la représentante de l’UE. "Il est important que nous nous comprenions, que nous mettions tous les problèmes sur la table, et que nous discutions de la façon de les résoudre, soutient le porte-parole des Talibans. Mais nous ne les règlerons pas tous en une seule réunion".

Parmi ces nombreux enjeux, il y a la liberté de déplacement pour les personnes désirant [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles