La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,20 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 750,60
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    36 931,70
    +313,22 (+0,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,20
    -35,86 (-3,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,95
    +0,65 (+0,89 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,25 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,50 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,84 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3681
    -0,0040 (-0,29 %)
     

Afghanistan : l’afghani plonge, le dollar pourrait bientôt s’imposer !

·1 min de lecture

La monnaie afghane est à la peine. Alors que le gouverneur de la banque centrale et le président du pays ont fui l'Afghanistan, l'afghani a lourdement chuté face au billet vert. Il faut mardi après-midi 86 afghanis pour acheter un dollar, là où il n'en fallait que 80 vendredi dernier, soit une chute de plus de 6%, selon une compilation de l'agence Bloomberg. C'est ce jour-là que la Banque centrale afghane, Da Afghanistan Bank, a appris que les "livraisons de dollars étaient interrompues", accentuant l'inquiétude sur le marché local, a affirmé son gouverneur Ajmal Ahmady sur Twitter.

Jusqu'à vendredi, le cours de l'afghani restait relativement stable, malgré les avancées des talibans à travers le pays. "La devise a atteint un bref pic de 81 à presque 100, pour revenir à 86. J'ai tenu des réunions samedi pour rassurer les banques et les cambistes et les calmer. J'ai du mal à croire que c'était un jour avant la chute de Kaboul", commente M. Ahmady. Depuis la prise de pouvoir des talibans et le départ du président Ashraf Ghani, M. Ahmady a lui aussi quitté le pays.

>> A lire aussi - "Tournant historique", initiative coordonnée avec les Européens : les annonces à retenir d'Emmanuel Macron sur l'Afghanistan

La chute du cours de la devise afghane va a priori rendre le coût des produits importés plus élevés. Un nouvel afghani avait été créé en 2002, un an après le lancement de la campagne militaire américaine qui avait chassé les talibans du pouvoir. Avant cela, en raison de la volatilité (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Atos excessivement sanctionné : le conseil Bourse du jour
Face aux incertitudes de la demande, le pétrole reste sur une pente descendante
Chine : Alibaba plonge en bourse après la publication d'une réglementation contre la concurrence déloyale
CAC 40 : le variant Delta, la Chine et l'Afghanistan inquiètent
Apple dans le collimateur des Etats-Unis sur les applis : le conseil Bourse du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles