La bourse ferme dans 5 h 28 min
  • CAC 40

    6 987,89
    +5,93 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 160,48
    -4,12 (-0,10 %)
     
  • Dow Jones

    34 168,09
    -129,61 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,1191
    -0,0054 (-0,48 %)
     
  • Gold future

    1 811,10
    -18,60 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    32 520,68
    -1 678,62 (-4,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    829,36
    -26,46 (-3,09 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,39
    +0,04 (+0,05 %)
     
  • DAX

    15 424,57
    -34,82 (-0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 509,81
    +40,03 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    13 542,12
    +2,82 (+0,02 %)
     
  • S&P 500

    4 349,93
    -6,52 (-0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    26 170,30
    -841,03 (-3,11 %)
     
  • HANG SENG

    23 807,00
    -482,90 (-1,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,3407
    -0,0055 (-0,41 %)
     

AFFAIRES OUBLIÉES. L'affaire Nicole Morin, cette fillette dont la voix a disparu dans l'interphone

·1 min de lecture

30 juillet 1985. Dans le quartier d'Etobicoke, à Toronto, Nicole Morin, 8 ans, décroche l'interphone de son appartement. Dans le combiné, la voix de son amie lui annonce qu'elle l'attend pour aller à la piscine. Nicole lui donne rendez-vous dans le lobby, enfile son maillot de bain couleur pêche, son serre-tête vert et ses chaussures en toile rouge et quitte l'appartement. Quinze minutes plus tard, l'interphone sonne à nouveau. Cette fois, c'est la mère de Nicole, Jeanette Morin, qui décroche. En bas, l'amie de Nicole patiente toujours. Elle s'étonne que la petite fille ne soit pas encore descendue. Sa mère émet l'hypothèse que Nicole soit partie seule à la piscine, mais il n'en est rien. La fillette a disparu.

L'immeuble est fouillé de fond en combles. Cavaliers, soldats, hélicoptères et chiens renifleurs sont mobilisés. La police frappe à toutes les portes et défonce celles que personne n'ouvre. Alors, un voisin oriente les enquêteurs sur une première piste. Quarante-cinq minutes avant la disparition de Nicole, il se souvient avoir aperçu une jeune femme blonde avec un carnet assise sur le sol non loin de l'appartement de Nicole. Malheureusement, la police ne parvient pas à l'identifier. Dans le même temps, les enquêteurs trouvent, dans l'appartement familal, une note sur laquelle Nicole avait inscrit "Je vais disparaître". Tous les membres de sa famille sont interrogés et soupçonnés, mais la police ne trouve rien de suspect dans l'entourage de (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

TEMOIGNAGE. "Je suis cascadeur depuis 45 ans : la peur, c'est ce qui vous fait faire des conneries"
Un tueur dans le sapin ! Ils pensent que c'est une guirlande, ils trouvent un dangereux serpent
Manuela Lopez : "Victime du syndrome du cœur brisé, je profite de chaque instant…"
TEMOIGNAGE. "J'ai trouvé un bébé dans le métro. Aujourd'hui, il est notre fils"
Affaire Jennifer Grante : retour sur ce féminicide qui avait choqué la Corse

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles