La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    29 264,42
    +477,85 (+1,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Affaire Troadec : quel a été le rôle exact de Lydie Troadec, la femme d'Hubert Caouissin ?

·1 min de lecture

Une véritable nuit d'horreur. Dans la soirée du 16 au 17 février 2017, Pascal et Brigitte Troadec, ainsi que leurs enfants, Sébastien, 21 ans, et Charlotte, 18 ans, sont sauvagement assassinés dans leur maison à Orvault, en banlieue de Nantes. Ce soir-là, Hubert Caouissin, le beau-frère de Pascal, pénètre dans la maison familiale. Son intention ? Espionner et écouter des conversations de Pascal et Brigitte Troadec concernant un trésor familial que le couple aurait volé à la famille. Mais, l'ancien chaudronnier de 51 ans se fait surprendre par Pascal Troadec. Une bagarre s'ensuit. Hubert Caouissin tue son beau-frère à coups de pied de biche. Il poursuit en tuant sa belle-sœur et ses deux neveux et nièces. Toujours à coups de pied de biche.

Après ce sanglant massacre, comme le rapporte 20 Minutes, Hubert Caouissin rentre chez lui, à Pont-de-Buis-lès-Quimerch, dans le Finistère. Il y retrouve sa compagne, Lydie Troadec, sœur de Pascal, à qui il avoue tout. Mais, au lieu de lui demander de se rendre à la police ou à la gendarmerie, Lydie Troadec l'accompagne sur le lieu du crime. Ils retournent à Orvault, le 18 février 2017, dans le but d'effacer toutes les traces laissées par les meurtres. Mais que faire des quatre corps ? Ils décident de les emporter avec eux. C'est à leur domicile, une ferme isolée, que le meurtrier présumé procède au dépeçage des corps au couteau de cuisine. Durant deux jours et demi. De manière méthodique. Il sépare muscles et viscères, d'un côté, os et peau, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles