Publicité
Marchés français ouverture 5 h 33 min
  • Dow Jones

    39 065,26
    -605,78 (-1,53 %)
     
  • Nasdaq

    16 736,03
    -65,51 (-0,39 %)
     
  • Nikkei 225

    38 594,84
    -508,38 (-1,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,0814
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    0,00 (0,00 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 608,95
    -1 619,93 (-2,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 468,39
    -34,27 (-2,28 %)
     
  • S&P 500

    5 267,84
    -39,17 (-0,74 %)
     

Affaire Stéphane Plaza : Karine Le Marchand s’exprime pour la première fois

Karine Le Marchand a pris la défense de l’animateur vedette de M6, remettant en doute les témoignages des femmes qui l’accusent de violences conjugales.

VALERY HACHE / AFP

PEOPLE - Karine Le Marchand à la rescousse de son ami. Stéphane Plaza est dans la tourmente depuis le mois de septembre alors que Mediapart a publié une longue enquête sur l’agent immobilier, accusé par trois anciennes compagnes de violences physiques et psychologiques. Des accusations que la défense de l’animateur réfute, son avocate dénonçant « des accusations diffamatoires et injurieuses » envers l’animateur.

Stéphane Plaza accusé de violences sur des ex-compagnes, M6 réagit

D’après le site d’investigation, ces trois femmes entretenaient une relation sur la même période avec Stéphane Plaza. Et alors qu’il leur promettait exclusivité, mariage et emménagement, Stéphane Plaza se serait montré violent et menaçant avec elles lorsque, chacune de leur côté, elles ont compris qu’il ne leur était pas fidèle.

L’une d’elles, nommée Jade, dit, par exemple, avoir été blessée à la main après avoir parlé de sa liaison avec l’agent immobilier à une femme qui assurait être sa compagne. Un témoignage confirmé par une voisine et dans des échanges de messages auxquels Mediapart a eu accès. Et les blessures ont été confirmées par une expertise quelques jours après les faits. La jeune femme fait également état d’humiliations et dénigrements pendant les années où elle était en couple avec lui.

« Il affirme que c’est un accident »

Dans les colonnes de Paris Match, sa collègue et amie Karine Le Marchand s’est exprimée pour la première fois sur cette affaire. Concernant le témoignage de la jeune femme citée ci-dessus, elle explique être au courant qu’une violente dispute de couple avait éclaté entre les deux. Précisant qu’elle n’était pas là au moment des faits, elle a tenté de retranscrire la version des faits de l’animateur : « Selon lui, elle a levé les mains devant elle et il l’a poussé pour partir. Il affirme que c’est un accident ».

PUBLICITÉ

Mais ce qui interpelle la présentatrice, c’est que la jeune femme n’a pas décidé de quitter tout de suite son compagnon. « Je m’étonne. Après ce qu’elle décrit comme une agression, elle reste encore six mois avec lui. Et continue, plusieurs mois durant, à travailler avec celui qu’elle considère comme son bourreau ? »

Pourtant, comme elle le rappelle, c’est Stéphane Plaza qui a fourni à Jade un logement car celle-ci vivait alors dans un appartement insalubre. L’agent immobilier aurait également payé les frais pour un montant de 1400 euros mensuels et même ouvert un poste pour lui permettre de travailler.

« À la limite, c’est un con, un goujat »

Karine Le Marchant rappelle également que trois mois avant les faits qui lui sont reprochés, l’animateur de Recherche appartement ou maison avait déposé plainte pour harcèlement. Lorsque les trois femmes avait qui il avait une liaison ont appris qu’il n’était pas honnête, elles se seraient liguées contre lui.

« Elles se sont mises ensemble, l’ont agoni d’injures. Et elles avaient raison, c’est mal ce qu’il a fait. Ensuite, chaque fois qu’il s’affichait sur les réseaux sociaux, elles lui envoyaient des messages de haine. Il m’a dit : “Elles me veulent du mal. J’ai peur” », explique l’animatrice de L’amour est dans le pré.

Et de poursuivre : « À la limite, c’est un con, un goujat. Mais je ne l’ai jamais vu violent, rarement en colère. Il est plus du genre à bouder dans son coin. Après, je n’ai jamais été en couple avec lui, je ne sais pas comment il se comporte avec ses maîtresses ».

Désigné depuis plusieurs années animateur préféré des Français, Stéphane Plaza réunit plusieurs millions de téléspectateurs avec ses différents programmes. Le groupe M6, qui a consacré une soirée dédiée à l’animateur télé au mois d’octobre, a lancé une enquête en interne. Ce mercredi 25 octobre, le journal Libération a publié une longue enquête sur lui, l’accusant de comportements au travail bien éloignés de son image publique.

Lire sur le HuffPost

À voir également sur Le HuffPost :

« Un gars, une fille » sur TF1 : Pourquoi Alexandra Lamy et Jean Dujardin sont absents du prime anniversaire

La chanteuse Monica s’interpose face à un homme violent envers une femme en plein concert à Détroit

VIDÉO - La Minute de Karine Le Marchand