Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 834,86
    +56,76 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 862,23
    +5,21 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    38 482,11
    +379,67 (+1,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0743
    +0,0008 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    17 915,55
    -20,57 (-0,11 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 640,99
    -1 318,29 (-2,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 326,52
    -62,88 (-4,53 %)
     
  • S&P 500

    5 487,03
    +13,80 (+0,25 %)
     

Affaire Rubiales: Luis Enrique loue le "travail exceptionnel" de Rubiales sans se prononcer sur le scandale

Affaire Rubiales: Luis Enrique loue le "travail exceptionnel" de Rubiales sans se prononcer sur le scandale

L'entraîneur du PSG Luis Enrique, ex-sélectionneur de l'Espagne (2018 puis 2019-2022), a loué vendredi "le travail exceptionnel" de Luis Rubiales à la tête de la Fédération espagnole de football (RFEF), sans se prononcer sur le scandale du baiser forcé impliquant le dirigeant.

Une (non) prise de position qui a un peu de mal à passer de l'autre côté des Pyrénées alors que Luis Rubiales se trouve sous le feu des critiques mais refuse toujours de démissionner.

>> L'affaire Rubiales en direct

"Mon opinion n'est pas forcément nécessaire sur ce sujet-là"

"J'ai travaillé longtemps au sein de la Fédération, le travail accompli par Luis Rubiales et son staff a été un travail vraiment exceptionnel. Il y a eu de très bonnes performances, les chiffres parlent d'eux-mêmes. En ce qui concerne le dernier épisode, le président a reconnu ses erreurs et mon opinion n'est pas forcément nécessaire sur ce sujet-là", a expliqué Luis Enrique, 53 ans.

PUBLICITÉ

Luis Rubiales est au centre d'une tempête depuis qu'il a embrassé de force sur la bouche la joueuse Jennifer Hermoso après la victoire de l'Espagne dimanche au Mondial féminin. Mais le président de la RFEF, en poste depuis 2018, a pris tout le monde de court en refusant de démissionner vendredi au cours d'une Assemblée générale extraordinaire de la Fédération.

Des supporters déçus

Les mots de Luis Enrique ont été vivement pointés du doigt par beaucoup en Espagne, d'autant que ceux-ci ont été prononcés juste après l'annonce de la non-démission de Luis Rubiales. "Tu te trompes Luis Enrique, il n'est pas seulement nécessaire que tu fasses une déclaration, il est essentiel et presque obligatoire que tu le fasses, toi et le reste des professionnels du football", lui répond notamment Carlos Navarro, un journaliste pour El Diario.

Particulièrement estimé du côté du FC Barcelone, club où beaucoup de joueuses ont pris la parole pour défendre Jenni Hermoso et critiquer le comportement de Luis Rubiales, Luis Enrique a "déçu" bon nombre de supporters catalans. "Je suis extrêmement déçu de la part de quelqu'un qui est aujourd'hui mon ex-idole", tweete l'un d'eux.

Article original publié sur RMC Sport