Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 966,68
    +55,08 (+0,70 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 872,57
    +17,21 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 131,53
    +62,42 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0823
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    2 045,80
    +15,10 (+0,74 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 060,68
    +102,74 (+0,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,57
    -2,04 (-2,60 %)
     
  • DAX

    17 419,33
    +48,88 (+0,28 %)
     
  • FTSE 100

    7 706,28
    +21,79 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    15 996,82
    -44,80 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    5 088,80
    +1,77 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    39 098,68
    +836,48 (+2,19 %)
     
  • HANG SENG

    16 725,86
    -17,09 (-0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,2673
    +0,0015 (+0,12 %)
     

Affaire Oudéa-Castéra : après la publication d'un rapport sur l'école Stanislas, la ministre entraîne l'établissement dans la tourmente

Pixabay

La ministre de l’Éducation nationale entraîne l’établissement privé dans la tourmente. En pleine polémique à la suite de la scolarisation de ses enfants dans une école privée au détriment d’une école publique, en raison «des paquets d'heures qui n'étaient pas sérieusement remplacées», Mediapart rend publique une enquête administrative pour le moins… surprenante.

Ce rapport, qui ne comporte pas moins de 30 pages, stipule que l'établissement ne respecte pas la loi en obligeant ses quelque 3 500 élèves à suivre une heure hebdomadaire de catéchèse, de la maternelle aux classes prépa. De plus, dans ces cours, des intervenants tiendraient des propos homophobes, anti-avortement, feraient la promotion des thérapies de conversion et demanderaient à «pardonner aux violeurs». Il est notamment inscrit que les classes de 4e, par exemple, apprennent dans des livrets de catéchèse que «l'avortement signifie […] toujours tuer volontairement une personne humaine innocente». Plusieurs parents d’élèves interrogés estiment aussi que cette formation a «une tendance au prosélytisme», qu'«il y a une incitation à être baptisé». «Les élèves baptisés devant lever le doigt… Si vous [une élève] n'êtes pas baptisée, vous serez damnée et irez en enfer», peut-on lire.

Les cours d’éducation sexuelle sont également mis en cause. Parfois inexistants car «certaines familles, étant très catholiques, ne désirent pas que l’on enseigne cela à leurs enfants», lorsque certains y assistent, c’est l’aberration. «Les hommes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Christine Lagarde prédit une «probable» baisse des taux de la BCE cet été
Elections municipales : qu'est-ce que la loi PLM qu'Emmanuel Macron veut dynamiter ?
Paris : une prépa payante ferme ses portes, 65 étudiants laissés sur le carreau
Pour la première fois, l'espérance de vie des hommes atteint 80 ans
TokTokDoc fait entrer la téléconsultation dans les maisons de retraite