La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    29 329,14
    +584,54 (+2,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Affaire Olivier Duhamel : Andréa Bescond indignée par le classement sans suite de l'enquête, "Il n'y a ni paix, ni oubli pour les victimes"

·1 min de lecture

En janvier dernier, une enquête pour "viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur un mineur de 15 ans" était ouverte contre Olivier Duhamel. Dans son livre intitulé La familia grande, Camille Kouchner avait accusé le politologue d’inceste sur son son frère jumeau "Victor", dans les années 1980. Des faits que l’accusé a depuis reconnus, contestant néanmoins toute tentative de viol sur son beau-fils. Cinq mois plus tard, l’enquête a été classée sans suite pour "prescription", a annoncé le procureur de la République de Paris, ce lundi 14 juin. Une décision de justice qui a soulevé une vague de réactions sur les réseaux sociaux.

Victime de viols répétés dans son enfance, Andréa Bescond a réagi avec indignation au classement sans suite de l’affaire Olivier Duhamel, sur son compte Instagram. "On nous dit que la prescription, c’est 'le droit à l’oubli', que la prescription préserve 'la paix sociale'. Il n’y a que les agresseurs qui bénéficient de cette PAIX, de cet OUBLI. Les victimes, elles, seront obligées de confronter leur trauma jusqu’à leur mort. Il n’y a ni PAIX, ni OUBLI pour les victimes", a écrit la comédienne, réalisatrice et autrice, qui a subi des violences sexuelles de la part d’un ami de ses parents. Un traumatisme qu’elle a décidé de raconter dans la pièce de théâtre et son adaptation au cinéma Les Chatouilles.

"Ce pervers va continuer de vivre tranquillement, sans rendre des comptes à la société, sans rendre des comptes aux enfants qu’il a traumatisés, (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Karine Lacombe reconnaît que le "pari" d'Emmanuel Macron était le bon et que la crise sanitaire est en passe d'être vaincue
Jérôme Salomon optimiste : la fin du masque à l'extérieur dès le 1er juillet se précise ! (VIDEO)
"C'est l'Ile-de-France qui va s'ambiancer !" : survoltée, Marlène Schiappa se met à chanter lors d'un meeting à Paris !
Les images improbables de la reine Elizabeth II s'évertuant à couper un gâteau avec une épée en marge du G7
Eric Dupond-Moretti s'emporte violemment contre un élu RN en faisant référence aux "vidéos érotiques" de Julien Odoul

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles