Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 495,35
    -817,12 (-1,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 394,48
    -23,39 (-1,65 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0075 (-0,59 %)
     

Affaire Maddie : la police portugaise en contact avec la famille de la fillette disparue

JOHANNES EISELE

L’affaire Maddie continue d’agiter les autorités portugaises. La police a indiqué dans un communiqué continuer de faire des démarches dans l’espoir d’élucider le mystère de la disparition de la fillette britannique Madeleine McCann, et d’informer sa famille sur l’avancement de l’enquête.

Toutefois, la police judiciaire n’a pas confirmé l’information rapportée par la BBC, selon laquelle les autorités portugaises se seraient excusées auprès des parents de la petite Maddie pour la façon dont a été menée l’enquête sur la disparition de la fillette en mai 2007.

Un point de situation de la procédure

« Des contacts présentiels ont eu lieu avec des membres de la famille de l’enfant disparu, afin de transmettre - seulement - un point de situation de la procédure », a déclaré la police portugaise. « En coordination étroite avec les autorités britanniques et allemandes, d’actes formels d’enquête et des expertises continuent d’être réalisés, au Portugal et à l’étranger », a-t-elle indiqué.

PUBLICITÉ

Le parquet de Brunswick, dans le nord de l’Allemagne, affirme depuis 2020 avoir la conviction que la fillette britannique est morte et soupçonne un agresseur sexuel multirécidiviste allemand, Christian B., déjà incarcéré dans son pays pour un viol au Portugal.

À lire aussi Fouilles dans l’affaire Maddie : la journée de la dernière chance au Portugal ?

Alors âgée de près de quatre ans, Madeleine McCann a disparu de sa chambre d’un complexe hôtelier de Praia da Luz, une station balnéaire ...


Lire la suite sur ParisMatch