La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,65
    -48,00 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,54
    -35,31 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,20 (+1,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,1916
    -0,0063 (-0,52 %)
     
  • Gold future

    1 698,20
    -2,50 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    42 255,70
    +1 426,41 (+3,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    982,93
    +39,75 (+4,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,28
    +2,45 (+3,84 %)
     
  • DAX

    13 920,69
    -135,61 (-0,96 %)
     
  • FTSE 100

    6 630,52
    -20,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,65 (+1,55 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,51 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3834
    -0,0060 (-0,43 %)
     

Affaire Grégory : ce nouveau rebondissement qui pourrait tout changer

·1 min de lecture

Le 16 octobre 1984, le corps du petit Grégory était retrouvé noyé, pieds et mains liés, dans la Vologne, une vallée située dans les Vosges. Depuis, l'enquête a connu de multiples rebondissements, des suspects ont été arrêtés ou entendus, mais le tueur n'a jamais été démasqué. Et si l'enquête réservait encore quelques surprises ? Le Parisien indique ce mercredi 27 janvier que de nouvelles expertises, ADN entre autres, seront prochainement réalisées sur demande des avocats de Christine et Jean-Marie Villemin.

Cité par nos confrères, François Saint-Pierre, un des avocats des parents du petit Grégory, a expliqué que la chambre d'instruction de la Cour d'appel de Dijon avait "fait droit à la quasi-totalité des demandes de nouvelles recherches, notamment en matière de parentèle." De son côté, Thierry Pocquet du Haut-Jussé, procureur général de Dijon, a déclaré à l'AFP que "la chambre d'instruction avait fait droit à la grande majorité des demandes présentées par les parties civiles" et que la cour avait "tout accepté sauf une demande concernant un médecin qui était intervenu en novembre 1995."

L'enquête va connaître un nouveau rebond grâce à la recherche d'"ADN de parentèle", une méthode qui va permettre de comparer des empreintes génétiques avec d'autres possiblement "issues de la même parenté". L'autre avocate des époux Villemin, Me Marie-Christine Chastant-Morand, a accepté de dire à l'AFP la réaction de Jean-Marie Villemin lorsqu'il a appris que ses demandes étaient acceptées. "On (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Gérald Darmanin : ce "moment de gêne et d'excitation" avec la femme qui l'accuse de viol
Melania Trump s'explique (enfin) sur la veste "Je m'en fiche" qui avait suscité la polémique
Louis de Funès : ce problème actuel que l'acteur avait bien senti
VIDÉO - "Le contraire de ce qu'il dit la veille" : Pascal Praud allume le professeur Delfraissy
"Peur de passer pour le mec qui ne pense qu’à sa gueule" : Xavier Bertrand change son fusil d’épaule