Marchés français ouverture 3 min
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,63 (-1,50 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,95 (+0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    29 663,50
    +697,49 (+2,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    29 432,19
    +451,98 (+1,56 %)
     
  • BTC-EUR

    38 188,25
    +905,31 (+2,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    921,90
    -11,24 (-1,20 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     

Affaire GameStop : le gendarme de la Bourse appelle à la vigilance en France

·2 min de lecture

Une affaire GameStop est "improbable" en France, selon le patron de l'AMF (Autorité des marchés financiers, gendarme de la Bourse), Robert Ophèle, qui appelle néanmoins à rester "vigilant" face à ce risque, lors d'une interview diffusée sur Boursorama. L'affaire GameStop avait débuté quand une armée d'investisseurs en herbe s'était liguée aux Etats-Unis contre de grands fonds spéculatifs de Wall Street ayant parié sur l'effondrement boursier de GameStop, une entreprise à la santé financière fragile.

Des achats massifs de titres avaient fait décoller ce titre au grand dam de plusieurs fonds spéculatifs, forcés de racheter les actions au prix fort afin d'éviter des pertes colossales, une situation appelée "short squeeze" ou "liquidation forcée". Selon M. Ophèle, les entreprises en France sont en moyenne "quatre fois" moins soumises aux ventes à découvert que leurs homologues américaines, ce qui limite de fait ces risques. Autre facteur d'un risque moindre dans l'Hexagone, juge-t-il, le fait que de nombreuses plateformes outre-Atlantique proposent un courtage gratuit pour les particuliers - la plus connue étant Robinhood - et donnent davantage accès à des produits dérivés démultipliant les prises de risques.

>> A lire aussi - Tesla, Signal… “la Bourse est prise de folie, gare au krach !”

La gratuité est liée au fait que "ces plateformes revendent leurs flux à des acteurs de marché qui vont effectuer les transactions. (...) En Europe, c'est beaucoup moins aisé qu'aux Etats-Unis", en raison de la réglementation financière continentale, affirme-t-il. S'agissant des risques de potentiels mouvements concertés de particuliers, à l'oeuvre sur un forum de Reddit dans l'affaire GameStop, WallStreetBets, "nous balayons les réseaux sociaux et allons accroître cette dimension", a affirmé M. Ophèle.

>> Notre service - Testez notre comparateur de comptes-titres pour faire baisser vos frais de Bourse

Selon un rapport de l'AMF publié fin janvier, plus de 1,3 million de particuliers ont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Airbus : l’aéronautique en Occitanie a une bonne visibilité, juge la Banque de France
Jeff Bezos : “On pourrait le qualifier de robot humain” selon Benoît Berthelot
Le n°1 de Publicis Media vend un gros paquet d’actions
L’Oréal fait un carton en Chine et dans le e-commerce : le conseil Bourse du jour
Après 15 cas de Covid-19, Conforama ferme un site, FO dénonce une “décision tardive”