Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,99 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 930,63
    +26,88 (+0,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,02 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

Affaire Fiona : 10 ans après, que devient Cécile Bourgeon, la mère de la fillette ?

Pascal Fayolle / Bestimage

Cécile Bourgeon a été propulsée sur le devant de la scène médiatique dans des circonstances tragiques. En larmes, elle était apparue paniquée suite à la disparition de sa petite fille, Fiona, dans un parc de Clermont-Ferrand. Elle avait alors expliqué s'être endormie, et avoir découvert que la fillette avait disparu à son réveil. La réalité s'est avérée bien différente : finalement placée en garde à vue, elle finira par avouer que Fiona est morte. Cécile Bourgeon, aujourd'hui âgée de 35 ans, a donc été condamnée pour avoir provoqué la mort de sa fille, Fiona, âgée de seulement 5 ans à l'époque. Comme l'a indiqué RMC Crime vendredi 12 mai 2023, la jeune mère reste à l'heure actuelle incarcérée à la maison d'arrêt de Lyon-Corbas, où elle a passé la majeure partie de la dernière décennie. La condamnation initiale de Cécile Bourgeon a fait l'objet de plusieurs appels, nourrissant l'espoir d'une annulation ou d'une réduction de sa peine. Néanmoins, en 2020, cette dernière a été définitivement condamnée à 20 ans de réclusion criminelle pour "violences volontaires" ayant entraîné le décès de sa fille. Alors qu'elle a déjà purgé la moitié de sa peine, l'équipe juridique de la jeune femme concentre désormais ses efforts sur les demandes de libération anticipée. Toujours selon RMC Crime, son avocat, Me Gilles-Jean Portejoie, a confié les visites à une jeune collègue de travail, et nourrit l'espoir de voir sa cliente quitter la prison prochainement.

Au cours des années, la mère de famille (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite