La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 936,97
    +53,18 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    12 382,82
    +33,45 (+0,27 %)
     
  • Nikkei 225

    26 809,37
    +8,39 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0031 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    26 728,50
    +195,92 (+0,74 %)
     
  • BTC-EUR

    15 956,60
    +314,74 (+2,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    380,99
    +6,59 (+1,76 %)
     
  • S&P 500

    3 664,22
    -4,79 (-0,13 %)
     

Affaire Epstein : Nadia Marcinkova, pilote de chasse

·2 min de lecture

A bord du « Lolita Express » de Jeffrey Epstein, elle emmenait les proies du financier sur son île des Caraïbes. 

L’adolescente est dépressive. Elle a 14 ans. Au psychologue de son lycée de Palm Beach, elle raconte comment elle a obtenu les 300 dollars trouvés dans son portefeuille, grâce à des massages ambigus exigés par un certain Jeffrey Epstein… On est en 2005. Une enquête démarre. Les officiers recueillent une trentaine de témoignages accablants auprès d’autres filles, souvent mineures. C’est alors que surgit le nom de Nadia Marcinkova.

Lire aussi:Jeffrey Epstein : enquête à Orgy Island

Ainsi, Alison (prénom modifié), gamine paumée, arrêtée par hasard avec un sachet de marijuana, balance d’emblée aux policiers qu’elle se rend, depuis ses 16 ans, au domicile de cet Epstein. Elle relate un système rodé. « Jeffrey Epstein la payait et donnait ses instructions lors des rapports sexuels entre elle et son amie, Nadia Marcinkova. Epstein les regardait utiliser des ustensiles et se masturbait. Parfois il se joignait à elles. [...] Epstein photographiait les ébats de Marcinkova et Alison puis affichait les images dans la maison », note le détective.

Lire aussi:Révélations autour des propriétés parisiennes de Jeffrey Epstein

Dénouer le fil du parcours sinueux de cette femme, aujourd’hui âgée de 34 ans et pilote d’avion, est une tâche ardue tant elle a essayé de gommer ses débuts troubles. Mais l’arrestation puis le suicide apparent de Jeffrey Epstein, durant l’été 2019, ont fait remonter à la surface ce passé poisseux. En décembre 2007, un long article du « New York Magazine » mentionne son nom pour la première fois. « Les deux filles ont eu des rapports sexuels avec Epstein et Nadia Marcinkova, une beauté de 19 ans définie par Epstein comme son “esclave sexuelle” ; il l’aurait achetée à sa famille en Yougoslavie. » Retracer sa(...)


Lire la suite sur Paris Match