La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 991,36
    +198,69 (+0,57 %)
     
  • Nasdaq

    14 877,38
    +96,85 (+0,66 %)
     
  • Nikkei 225

    27 728,12
    +144,04 (+0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,1836
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    26 204,69
    -221,86 (-0,84 %)
     
  • BTC-EUR

    34 091,01
    +531,16 (+1,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    995,72
    +19,82 (+2,03 %)
     
  • S&P 500

    4 420,55
    +17,89 (+0,41 %)
     

Affaire Elodie Kulik : en appel, Bardon plaide de nouveau "non coupable" aux assises du Nord

·1 min de lecture

"Non coupable": Willy Bardon, condamné en décembre 2019 à trente ans de réclusion criminelle pour l'enlèvement, le viol et la mort d'Elodie Kulik en 2002, a de nouveau clamé son innocence lundi à l'ouverture de son procès en appel devant la cour d'assises du Nord.

"Enfin! Willy Bardon est malheureux depuis sept ans, moi ça va faire vingt ans", s'est ému à l'entrée du tribunal le père de la victime, Jacky Kulik, brandissant un large portrait de sa fille. "J'espère qu'il aura au minimum la même (peine), voire davantage", a-t-il ajouté. Dès le début de l'audience, la défense a demandé un renvoi, arguant que les trois avocats de l'accusé seraient dans l'impossibilité d'assister ensemble à la totalité des trois semaines de débats, appelés à plaider ailleurs.

Tentative de suicide

Mais la Cour a décidé du maintien, compte tenu notamment des "nombreux" renvois de dossiers intervenus depuis le début de la crise sanitaire, et de "l'impérieuse nécessité" de juger Willy Bardon "dans un délai raisonnable". La défense a ensuite réclamé sa remise en liberté pour la durée du procès, rapidement rejetée par la Cour. Incarcéré après sa condamnation, Willy Bardon avait vu sa troisième demande de remise en liberté acceptée en septembre 2020, mais avait été réincarcéré en mai après avoir violé son contrôle judiciaire, en entrant en contact avec un témoin.

Le procès de première instance avait été marqué, à Amiens, par la tentative de suicide de Willy Bardon quelques secondes après l'énoncé du verdic...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles