La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 267,00
    -212,60 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 125,51
    +56,09 (+0,40 %)
     
  • Nikkei 225

    29 161,80
    +213,07 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,2121
    +0,0015 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    32 844,13
    +1 672,53 (+5,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    993,21
    +24,37 (+2,52 %)
     
  • S&P 500

    4 238,81
    -8,63 (-0,20 %)
     

Affaire Bernard Tapie, panne des numéros d’urgence… le patron d’Orange menacé

·1 min de lecture

Le patron d'Orange traverse décidément une mauvaise passe. A un an de la fin de son mandat, Stéphane Richard vit une véritable série noire et se retrouve sous pression maximale. Déjà dans le viseur du Premier ministre Jean Castex, après la controverse sur la qualité du réseau cuivre dans certaines zones isolées du territoire, Stéphane Richard vit l'une des crises les plus graves depuis sa nomination à la tête de l'ex-France Télécoms en février 2011. La panne, qui a empêché ou ralenti pendant plusieurs heures mercredi l'accès aux numéros de secours (15/17/18/112), a précipité le retour en France du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, alors en déplacement en Tunisie.

Sommé de s'expliquer par le gouvernement, qui a dénoncé des "dysfonctionnements graves et inacceptables" et a lancé un audit, Stéphane Richard a même été convoqué à Beauvau pour donner des éclaircissements, alors que l'incident pourrait être lié à la mort d'au moins quatre personnes dont un jeune enfant, selon un bilan provisoire. Entre mea culpa public et exercice de transparence, la tentative de reprise en main du dirigeant s'est déroulée en trois temps: un message sur Twitter, deux entretiens dans les médias, et l'annonce vendredi matin du lancement d'une enquête interne -- à son initiative -- dont les conclusions sont attendues sous sept jours.

>> A lire aussi - Stéphane Richard mérite-t-il son salaire de 1,55 million d'euros ?

"Il ne s'agit pas du tout d'une coupure totale ou d'une panne géante comme celle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’héritier de Samsung écope d’une amende pour des injections illégales
Facebook dans le collimateur de l’UE et du Royaume-Uni !
Les compagnies aériennes s'opposent à une mesure de rétorsion européenne contre le Bélarus
Scandale des oeufs contaminés au Firponil : un chef d'entreprise belge condamné à un an de prison ferme
Lidl : le robot Monsieur Cuisine Plus est de retour en rayon