Marchés français ouverture 1 h 32 min
  • Dow Jones

    33 874,24
    -71,34 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    14 271,73
    +18,46 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    28 849,93
    -24,96 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1929
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 865,59
    +48,52 (+0,17 %)
     
  • BTC-EUR

    27 442,65
    -1 177,94 (-4,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    789,72
    -20,47 (-2,53 %)
     
  • S&P 500

    4 241,84
    -4,60 (-0,11 %)
     

Afer : ce qui pourrait changer pour les épargnants… ou pas

·1 min de lecture

Ce sont donc 760.000 adhérents qui, si les autorités de contrôle valident l’opération, passeront définitivement d’ici fin 2021 de l’orbite de l’assureur britannique Aviva à celle d’Aéma, groupe mutualiste né de l’alliance d’Aésio et de la Macif. “Parmi les différents candidats au rachat d’Aviva France, Aéma est le préféré de l’Afer”, a affirmé jeudi 27 mai Gérard Bekerman, le président de cette association d’épargnants, au contrat d'assurance vie jusqu’ici adossé à Aviva. Pour lui, cette reprise devrait même permettre au nombre d’adhérents de grimper à 1 million d’ici deux ans. Mais cette bascule va-t-elle modifier les contours, et les performances à attendre du fonds en euros, alors que la décollecte sur le contrat a atteint 1,1 milliard d’euros en 2020 ? Et comment pourrait évoluer la gamme d’unités de compte (UC), sans garantie sur le capital ? Voici les premiers éléments de réponse.

>> Notre service - Testez notre comparateur d’Assurances vie

En février dernier, lors de l’annonce des négociations exclusives avec Aviva, le groupe Aéma affichait l’ambition de porter son ratio de solvabilité de 165% à 200%, d’ici à quatre ans. Ce qui lui permettrait alors de rejoindre la confortable marge de solvabilité affichée par le groupe britannique, elle-même légèrement supérieure à 200%. Ce dernier ratio était-il plus rassurant pour les adhérents de l’Afer ? Pas si évident. “Il s’agissait de chiffres consolidés de toutes les filiales mondiales de l’assureur britannique. Pas sûr qu’en cas (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’avantage fiscal pour les transmissions d’entreprises familiales sur la sellette
Rendements, frais, risques... comment bien lire les pubs des produits d’épargne
Vybe, l'appli bancaire qui séduit les adolesents
Pouvoir d’achat, patrimoine… les vrais effets de la crise sur les Français
Donations : il n’y aura pas de coup de pouce fiscal, finalement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles